Marconnet quitte le Stade Français

  • A
  • A
Marconnet quitte le Stade Français
@ Reuters
Partagez sur :

TOP 14 - A 35 ans, le pilier international a décidé de quitter le Stade Français.

TOP 14 - A 35 ans, le pilier international a décidé de quitter le Stade Français. "Ça y est c'est acté, le Stade Français Paris m'a libéré de ma dernière année de contrat." C'est par ces mots que Sylvain Marconnet a mis fin aux rumeurs qui bruissaient de toute part quant à son avenir. Marconnet, loin du Stade Français, cela avait déjà failli se faire il y a deux saisons lorsque l'Aviron Bayonnais avait frappé à la porte. Cette fois, le pilier international, véritable symbole du Stade Français avec lequel il aura conquis cinq Brennus (1998, 2000, 2003, 2004, 2007) et disputé deux finales de H-Cup (2001, 2005), a donc tranché."Au bout de treize ans, ça faisait quelques temps que ça mûrissait dans ma tête, c'est vrai que j'ai appartenu aux grandes aventures qu'a connues le club ces treize dernières années. Ce club m'a permis de devenir un sportif et un rugbyman épanoui et accompli. Aujourd'hui (mardi), à un an de la fin de mon contrat, j'ai décidé de tourner la page", explique Sylvain Marconnet. Les raisons de son départ tiennent à la fois dans un nouveau cycle pour le Stade Français, qui va découvrir un nouvel entraîneur avec l'arrivée de Michael Cheika qui entraînait le Leinster, et au départ des anciens, dont Christophe Dominici et Mathieu Blin. Touché par le départ de Dominici"Le départ de Christophe Dominici en cours de saison m'a fait beaucoup de mal personnellement. J'ai compris la décision prise par le président, mais j'étais extrêmement attaché à Christophe. Il y a deux ans, j'avais résisté au club de Bayonne parce que Christophe prenait l'entraînement. Son départ a été important dans ma prise de décision. Puis le départ de Mathieu Blin, lorsqu'il a décidé d'arrêter", confie d'ailleurs le pilier. Ces départs marquent évidemment la fin d'une aventure et des belles années communes au club. Marconnet va donc découvrir un nouveau défi tout en sachant que malgré la mauvaise saison du club parisien, "des jeunes joueurs sont capables d'assurer la relève, je pense à Mathieu Bastareaud, à Antoine Burban et Rabah Slimani." Sa route va donc prendre une nouvelle direction, loin de Paris. "A un an de la Coupe du monde je souhaite me remettre en question pour me donner le maximum de chances de participer à cet événement qui reste un des derniers grands objectifs de la fin de ma carrière", ajoute un Sylvain Marconnet qui précise qu'il va s'engager avec un autre club en Top 14 sans préciser toutefois l'identité de sa destination. Une chose est sûre, ce club va récupérer dans ses rangs, un compétiteur hors pair en même temps qu'un joueur de tout premier plan. Sylvain Marconnet peut quitter le Stade Français la tête haute et avec le juste sentiment du devoir accompli.