Maradona, un détour par Dubaï

  • A
  • A
Maradona, un détour par Dubaï
Partagez sur :

Neuf mois après avoir été évincé du poste de sélectionneur de l'équipe d'Argentine, Diego Armando Maradona est de retour aux affaires. A la recherche d'un nouvel entraîneur, Al-Wasl a ainsi annoncé lundi être parvenu à un accord avec le "Pibe de Oro", qui va signer un contrat de deux ans avec le club de Dubaï.

Neuf mois après avoir été évincé du poste de sélectionneur de l'équipe d'Argentine, Diego Armando Maradona est de retour aux affaires. A la recherche d'un nouvel entraîneur, Al-Wasl a ainsi annoncé lundi être parvenu à un accord avec le "Pibe de Oro", qui va signer un contrat de deux ans avec le club de Dubaï. Al-Wasl et Diego Maradona vont lier leurs destinées. Un communiqué du club émirien, publié par la chaîne Al-Arabiya, a officialisé lundi l'arrivée de l'Argentin à la tête de l'équipe première: "Le club de sports d'Al-Wasl est fier d'annoncer la nomination de Diego Armando Maradona en tant qu'entraîneur principal du club de football d'Al-Wasl, dans un développement capital du club qui verra le légendaire footballeur diriger l'équipe pendant les deux prochaines saisons." Le champion du monde 1986 a donc cédé aux sirènes des pétrodollars émiriens, après une participation controversée à un match organisé mercredi dernier par le président de la République de Tchétchénie, Ramzan Kadyrov, pour l'inauguration du nouveau stade de Grozny. Maradona s'y est notamment vu attribuer une montre estimée à environ 700 000 euros. Sa première expérience d'entraîneur en dehors d'Argentine Une signature de renom dont ne pouvait que se réjouir le président du club, Marwan Bin Bayat: "Al-Wasl Sports Club est devenu synonyme de réussites de la sorte, et nous sommes très heureux que M. Maradona poursuive cette lignée de succès. Ce partenariat illustre la vision du club, qui tend à suivre les développements avant-gardistes de la région afin d'établir des normes sans précédent pour le sport". L'accord entre les deux parties était annoncé comme imminent depuis que le "Pibe de Oro" s'était rendu à Dubaï, samedi dernier, afin de visiter les installations et de rencontrer les dirigeants de son futur club. Après avoir été évincé de son poste de sélectionneur de l'Argentine suite à la cinglante élimination de l'équipe en quart de finale de la dernière Coupe de Monde face à l'Allemagne (0-4), le nom de Maradona était apparu à maintes reprises du côté de formations européennes enclines à changer de technicien. C'est finalement le Golfe que l'ancien numéro 10 de l'Albiceleste aura choisi comme destination, pour une première expérience managériale en dehors de son pays natal, après des piges mitigées au Deportivo Mandiyu en 1994 et au Racing Club en 1995. Il sera accompagné dans son aventure par son contingent d'adjoints, également présents à ses côtés en Afrique du Sud. Al-Arabiya évoque un contrat de deux millions d'euros par an.