Maradona quitte le banc

  • A
  • A
Maradona quitte le banc
@ Reuters
Partagez sur :

FOOTBALL - Diego Maradona n'a pas été reconduit au poste de sélectionneur de l'équipe d'Argentine.

FOOTBALL - Diego Maradona n'a pas été reconduit au poste de sélectionneur de l'équipe d'Argentine. "Le comité exécutif de l'AFA, réuni au complet, a décidé à l'unanimité de ne pas renouveler le contrat de monsieur Diego Maradona à la tête de la sélection argentine de football", a déclaré le porte-parole de l'AFA, Ernesto Cherquis Bialo, lors d'une conférence de presse. La nouvelle ne devait intervenir qu'à l'issue du conseil exécutif de la Fédération argentine de football (AFA), elle est désormais officielle, Diego Armando Maradona n'est officiellement plus le sélectionneur de l'équipe nationale d'Argentine. Arrivé en fin de contrat avec la Fédération, celui-ci n'a pas été prolongé, ce qui, en soit, ne constitue pas une surprise. La non-prolongation du contrat de l'ex numéro 10 de la sélection argentine 1986 n'était donc qu'une affaire d'officialisation. Tout particulièrement depuis l'élimination de l'Argentine en quart de finale sur le score de 4 buts à 0 face à l'Allemagne. "El Pibe de Oro" était de plus en conflit ouvert avec son Président Grondona depuis que ce dernier lui avait demandé à ce que sept membres du staff argentin soient remerciés dont le kiné, le médecin et l'intendant. A cette demande, le bouillonnant entraîneur argentin avait vertement signifié son refus. Diego Maradona aura été le sélectionneur argentin le plus éphémère depuis plus de 30 ans avec un an, sept mois et douze jours au compteur. La Fédération Argentine est désormais à la recherche d'un successeur pour diriger le prochain match de l'équipe de Leo Messi, le 11 août face à l'Eire, à Dublin. Les noms d'Alejandro Sabella, Miguel Angel Russo, Carlos Bianchi et de Sergio Batista reviennent avec insistance pour prendre la relève. Même si l'intérim devrait être assuré par Sergio Batista l'entraîneur des moins de 20 ans, vainqueur du tournoi olympique lors des Jeux de Pékin, la presse argentine aimerait voir s'asseoir sur le banc Alejandro Sabella, entraineur d'Estudiantes, équipe qui a remporté la dernière Copa Libertadores.