Mandanda: "Difficile de se projeter"

  • A
  • A
Mandanda: "Difficile de se projeter"
Partagez sur :

A l'aube de recevoir l'Olympiakos, mercredi soir lors de la 5e journée de la Ligue des champions, l'OM ne veut penser qu'à ce "match capital" et pas au clasico face au PSG, dimanche prochain. "On est vraiment focalisés sur cette rencontre, assure le gardien et capitaine marseillais Steve Mandanda. Mais il va falloir élever le niveau."

A l'aube de recevoir l'Olympiakos, mercredi soir lors de la 5e journée de la Ligue des champions, l'OM ne veut penser qu'à ce "match capital" et pas au clasico face au PSG, dimanche prochain. "On est vraiment focalisés sur cette rencontre, assure le gardien et capitaine marseillais Steve Mandanda. Mais il va falloir élever le niveau." Steve, dans quel état d'esprit est le groupe après votre défaite à Montpellier samedi et avant ce match peut-être décisif en Ligue des champions ? Dans quel état d'esprit on est ? On va dire que l'on a digéré, en tout cas pour ma part, et que l'on va passer sur ce match capital qui nous attend et qui peut nous permettre en gagnant de prendre un très gros avantage pour la qualification. L'état d'esprit est bon. Vous ne risquez pas d'être inconsciemment perturbé par le match suivant, qui verra la venue du PSG au Vélodrome dimanche ? Pas du tout, car c'est un match déterminant qui arrive. Ça peut permettre de se qualifier pour les huitièmes de finale, donc pour ma part et je pense aussi le reste du groupe, on est vraiment focalisés sur cette rencontre. Il va sans doute falloir élever votre niveau par rapport à vos dernières prestations... C'est un match de coupe d'Europe donc, forcément, il va falloir élever le niveau, mais dans tous les domaines, l'agressivité... Au final, le plus important est de ne pas perdre ce match, même de le gagner de préférence. Il va falloir élever le niveau, c'est certain. Une qualification en Ligue des champions dans un groupe qui paraissait très relevé au départ pourrait lancer véritablement votre saison ? On n'est pas encore qualifiés, donc c'est difficile de se projeter. Maintenant, c'est clair que le groupe était au départ assez relevé, donc si on se qualifie, c'est clair que ça pourrait nous apporter au niveau confiance, pour le club, pour les joueurs. C'est toujours bien de pouvoir se qualifier et pouvoir jouer un huitième de finale, mais comme je le disais tout à l'heure, on sait que ça va être un match de haut niveau. Que vous a dit en tant que capitaine votre président, Vincent Labrune ? J'ai cru entendre qu'il avait déjà parlé, je ne sais pas s'il a donné le compte-rendu. On a échangé par rapport au groupe, à notre situation, et puis voilà.