Manchester voyage en première

  • A
  • A
Manchester voyage en première
Partagez sur :

A l'issue de sa demi-finale aller remportée mardi soir à Gelsenkirchen (2-0), Manchester United a déjà un pied et demi à Wembley où se déroulera, le 28 mai, la finale de la Ligue des champions. Ultra dominateurs en Allemagne, les hommes de Sir Alex Ferguson ont une nouvelle fois prouvé leur efficacité loin de leurs bases. En six déplacements européens cette saison, les Red Devils n'ont toujours pas concédé le moindre but. Impressionnant.

A l'issue de sa demi-finale aller remportée mardi soir à Gelsenkirchen (2-0), Manchester United a déjà un pied et demi à Wembley où se déroulera, le 28 mai, la finale de la Ligue des champions. Ultra dominateurs en Allemagne, les hommes de Sir Alex Ferguson ont une nouvelle fois prouvé leur efficacité loin de leurs bases. En six déplacements européens cette saison, les Red Devils n'ont toujours pas concédé le moindre but. Impressionnant. Schalke 04 n'a pas fait mieux que Valence, Bursaspor, Glasgow, Marseille et Chelsea. Comme les cinq premiers clubs à avoir reçu Manchester United en Ligue des champions cette saison, les Allemands se sont cassés les dents sur la défense anglaise toujours hermétique loin de ses bases. Mardi soir, malgré le soutien de 60 000 supporters inconditionnels, les joueurs de la Ruhr ont ressenti le même sentiment que les précédents adversaires des Mancuniens : de l'impuissance. Après six déplacements européens, MU n'a donc pas concédé un seul but et a signé sur la pelouse de la Veltins-Arena sa cinquième victoire à l'extérieur dans la compétition. L'OM, avec son 0-0 concédé au Vélodrome lors des huitièmes de finale, est le seul à ne pas avoir perdu face aux Anglais à domicile. Manchester voyage en première et cela lui a ouvert en grand les portes de Wembley où se déroulera le 28 mai la finale de la Champion's League. "Nos prestations et nos résultats à l'extérieur ces derniers temps ont été fantastiques", avait rappelé aux moins bien informés Alex Ferguson avant la demi-finale aller à Schalke. Les Red Devils l'ont encore démontré au cours d'une rencontre à sens unique qu'ils auraient pu gagner avec une marge encore plus confortable comme le rappelait Patrice Evra au coup de sifflet final. "On aurait pu en marquer trois, quatre, six. Ce n'était pas facile et on va se contenter de ce résultat." Qui ne le ferait pas après avoir gagné sur une pelouse où tour à tour Benfica, l'Hapoël Tel-Aviv, Lyon, Valence et l'Inter Milan s'étaient pris les pieds dans le tapis ? Ferguson: "Cette victoire est l'une de nos plus belles en Europe" Chez l'actuel dixième de Bundesliga, Manchester a livré une partition impressionnante de maîtrise. Van der Sar n'a quasiment rien eu à faire, parfaitement protégé par sa défense, quand son alter ego, Neuer, a dû multiplier les prouesses pour éviter que le score ne tourne à la démonstration. Pour Ferguson, ravi par le comportement de ses joueurs, MU a réussi une très grande performance. "Je suis très content, c'était une très belle prestation, avec une équipe qui avait confiance en elle et qui a toujours gardé espoir, confiait l'indéboulonnable entraîneur d'United lors de la conférence de presse. Cette victoire est l'une de nos plus belles en Europe." Manchester, vainqueur de la Ligue des champions en 2008 et encore finaliste il y a deux ans, a pourtant beaucoup voyagé à travers le vieux continent. Mais il est vrai que sa copie rendue à Gelsenkirchen a frôle la perfection, venant confirmer son aisance à l'extérieur. Et malheureusement pour Schalke, le leader de Premier League est également invaincu à Old Trafford cette saison sur le front européen. Autant dire que les Mancuniens ont déjà posé une sérieuse option sur la réservation de leurs billets pour Wembley.