Manchester veut son clean sheet

  • A
  • A
Manchester veut son clean sheet
Partagez sur :

Pas impérial dans le jeu depuis le début de la saison, autant en championnat qu'en Coupe d'Europe, Manchester United est pourtant à l'orée d'un record historique sur la scène continentale. S'ils n'encaissent pas de but face à Valence, mardi à Old Trafford lors de la 6e journée de C1, MU deviendrait en effet la première équipe de l'histoire à garder sa cage inviolée sur une phase de poules entière.

Pas impérial dans le jeu depuis le début de la saison, autant en championnat qu'en Coupe d'Europe, Manchester United est pourtant à l'orée d'un record historique sur la scène continentale. S'ils n'encaissent pas de but face à Valence, mardi à Old Trafford lors de la 6e journée de C1, MU deviendrait en effet la première équipe de l'histoire à garder sa cage inviolée sur une phase de poules entière. West Ham a fait mal, certes. Même en Carling Cup, un revers 0-4 chez la lanterne rouge de Premier League représente forcément un échec cuisant pour Manchester United. Surtout lorsqu'une telle défaite stoppe le magnifique élan des Red Devils, qui n'avaient pas perdu en 23 matches toutes compétitions confondues depuis le début de la saison. Les hommes de Sir Alex Ferguson auraient pu se reprendre à Blackpool, mais la rencontre a été reportée en raison du gel de la pelouse. Pas le choix donc pour les Mancuniens: il faudra se reprendre sur la scène européenne, à Old Trafford face à Valence, à la fois pour assurer la première place du groupe mais également pour mener à bien un challenge historique. Si Edwin Van der Sar (ou Tomasz Kuszczak voire Ben Amos, qui pourraient débuter) ne prend pas de but mardi, Manchester deviendra en effet la première équipe de l'histoire de la Ligue des champions à ne pas prendre de but en phase de poules, depuis que celle-ci a été instaurée (soit en même temps que la création de la C1, en 1992-93). Par le passé, l'AC Milan en 1993, l'Ajax Amsterdam en 1995, la Juventus en 1996 et 2004, ainsi que Chelsea, Liverpool et Villarreal en 2005, avaient réussi à n'encaisser qu'un seul but au cours de leurs mini-championnats respectifs. Mais jamais le clean sheet n'a été réalisé en Ligue des champions. Ferdinand n'aime pas les jeunes Une perspective forcément motivante et qui ne laissera aucune place à la démobilisation, alors qu'un nul suffirait aux Mancuniens pour conserver la première place du groupe C. D'autre part, cette performance traduit une défense de fer, sur laquelle Manchester s'est largement appuyée pour construire son début de parcours européen. Hormis son large succès à Bursaspor lors de la 4e journée (3-0), MU ne l'a jamais emporté par plus d'un but d'écart et avance en contrepartie une attaque famélique de seulement six buts marqués, soit la plus faible des huit premiers de chaque groupe jusqu'ici. Ou autant que Twente, Benfica et moins que le FC Bâle... Pourtant, l'arrière-garde actuelle des Devils ne plaît pas à tout le monde, à en croire par exemple l'appréciation de Viv Anderson, ancien défenseur du club entre 1987 et 1991 et interrogé par le Sun: "Nous avons changé toute notre défense, y compris le gardien. Ferguson va devoir se pencher sur le problème, il faut qu'il pense aux jeunes. Ils ne peuvent pas répondre aux attentes d'un tel club." La moyenne d'âge de la défense de MU s'élève en effet à 25 ans, malgré les présences de Ferdinand (32 ans), Vidic (29 ans), O'Shea (29 ans), Evra (29 ans) ainsi que Wes Brown et Gary Neville, qui jouent très peu mais rehaussent considérablement la moyenne, respectivement âgés de 31 et 35 ans. Sans ces six joueurs, la moyenne d'âge des remplaçants baisse tout de suite à... 20,5 ans. A Glasgow, lors de la 5e journée de Ligue des champions, la charnière était composée de Jonathan Evans, 22 ans, et Smalling, 21 ans, en l'absence de Ferdinand et Vidic laissés au repos. Rio Ferdinand, justement, n'est pas très fan de la jeune classe non plus, mais pour d'autres raisons: "Ils se disent que s'ils jouent avec l'équipe première, toutes les filles les voudront, qu'ils seront invités en discothèque, qu'ils pourront s'acheter une nouvelle voiture et un magnifique appartement", déclarait ainsi l'international anglais au Sun, en septembre dernier. Malgré tout, le hold-up le plus manifeste de Manchester United a été réalisé, lors du match aller à Valence (remporté 1-0 par MU), avec une défense type O'Shea-Ferdinand-Vidic-Evra. Et jeunes ou moins jeunes, c'est toute l'arrière-garde de Manchester United qui est en passe d'écrire une nouvelle ligne de l'histoire de la Ligue des champions.