Manchester, un pied en finale

  • A
  • A
Manchester, un pied en finale
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Les Red Devils ont fait le plus dur en battant Schalke 04 (2-0).

Wembley est tout proche. Manchester a fait le plus dur en inscrivant deux buts à l’extérieur en demi-finales de la Ligue des champions. Une victoire (2-0) qui permet aux Red Devils d'envisager très sereinement le match retour la semaine prochaine. Ryan Giggs d'abord, Wayne Ronney pour finir. Propre, net et sans bavure. Les joueurs d'Alex Ferguson ont déjà un pied et demi en finale. Une finale qui serait quasiment à domicile pour les Mancuniens puisqu'elle se jouera cette année à Wembley.A lire : Neuer aura tenu une heure...

En deux minutes… Les Allemands n'ont jamais réussi à surprendre Manchester United. Mais pendant plus d'une heure, les joueurs de Schalke 04 ont quand même réussi à tenir le coup. Avec un 0-0, tout était encore jouable à Old Trafford. Mais en deux minutes, les Red Devils ont réussi à faire la différence. Un éclair de génie de Wayne Rooney pour trouver Ryan Giggs. Et quasiment sur l'engagement, Manchester récupère le ballon, se projette vers l'avant pour en planter un deuxième. C'est ce qu'on appelle l'efficacité.

Giggs, quel régal. Après 872 matches joués avec Manchester, Ryan Giggs est toujours aussi efficace. Au moment de se présenter face à Manuel Neuer, le Gallois n'a pas tremblé. Un plat du pied efficace avec beaucoup de style. A la fin du match, Patrice Evra lui a rendu hommage au micro de Canal + : "Ryan, c’est une légende. Il a 38 ans et il court plus que les autres joueurs".

Neuer, 930

© REUTERS

Neuer, quasi-imbattable.Tel un gardien de handball, Manuel Neuer a retardé longtemps l'échéance face aux attaquants mancuniens. Toujours un bout de gant ou un orteil pour repousser les tirs de "Chicharrito", Rooney et consorts. A 25 ans, il est considéré comme le meilleur gardien de Bundesliga. Les dirigeants de Schalke 04 feront tout pour le retenir à la fin de la saison. Le Bayern Munich est déjà sur les rangs pour l'acheter mais le directeur sportif de Schalke 04 a assuré mardi au Bild qu'il n'était pas encore prêt à laisser partir son joueur.

Veltins Arena. En France, l'OL, pourtantseptuple champion de France, se bat pour obtenir son grand stade. A quelques kilomètres de là, la Bundesliga regorge de stades gigantesques. Construit en 2001, la Veltis Arena acceuille tous les week-ends plus de 60.000 spectateurs. Et pourtant, la ville de Gelsenkirchen ne compte que 250.000 habitants. Mardi soir, les supporters de Schalke 04 ont fait preuve de beaucoup de respect. Ils savaient bien que Manchester était supérieur à leur équipe mais ils ont continué à encourager leurs joueurs jusqu'à la fin.