Manchester-OM : l’avant-match

  • A
  • A
Manchester-OM : l’avant-match
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Marseille tentera de se hisser en quarts de finale mercredi (à 20h45).

Machine à gagner. Les Red Devils tenteront mardi soir de décrocher un cinquième billet d’affilée pour les quarts de finale de la Ligue des champions. De son côté, Marseille retrouve les huitièmes de finale après 18 ans de disette. Comparaison n’est pas raison mais l’expérience anglaise sera, sans aucun doute, une des clés de cette confrontation. Le triple vainqueur de l’épreuve a l’habitude de ces grands rendez-vous. Les deux années précédentes, Manchester avait fait plier le Milan AC et l’Inter au même stade de la compétition. Rien que ça.

Intraitable à domicile. Sir Alex Ferguson n’aime pas perdre. Encore moins à domicile. Le coach écossais demande énormément à ses joueurs à Old Trafford. Des exigences suivis de résultats. Depuis le début de la saison, les Mancuniens n’ont pas perdu la moindre rencontre (toutes compétitions confondues) chez eux. Les supporters marseillais peuvent quand même se rassurer. Avec le résultat du match aller (0-0), un match nul avec des buts qualifierait automatiquement leur équipe.

Les maths pour Manchester. L’équipe d’Alex Ferguson n’a jamais perdu à domicile face à une équipe française. Les Red Devils comptent huit victoires et trois matches nuls dans leurs confrontations avec un adversaire d’outre-Manche. Les Marseillais sont bien placés pour connaître ces statistiques. Lors de la saison 1999/2000, l’OM s’était incliné (2-1) en phase de poules.

La jurisprudence Liverpool. A l’image de cette défaite à l’occasion de son unique déplacement à Old Trafford, le club marseillais n’a jamais bien voyagé en Angleterre. Les Phocéens ne se sont imposés qu’une seule fois en neuf matches contre les Anglais. Mais quelle victoire ! En 2008, l’OM avait réussi à surprendre Liverpool (1-0) à Anfield Road grâce à un chef d’œuvre de Mathieu Valbuena.

Rémy sur sa lancée. Auteur de trois buts lors des quatre derniers matches en championnat, Loïc Rémy est l’attaquant en forme à Marseille. Même s’il n’est pas encore assez efficace, l’ancien Niçois bouge beaucoup sur le terrain. Au match aller, c’est l’un des rares Phocéens à avoir tenté des choses. Mardi soir dans le "Théâtre des rêves" d’Old Trafford, Loïc Rémy devra surtout être efficace. Marseille ne devrait pas avoir beaucoup d’occasions à se mettre sous la dent. Autant les convertir.

Le bluff de Ferguson. Après le match contre Liverpool et un mauvais tacle de Jamie Carragher, le coach de Manchester United avait indiqué que Nani serait absent contre l’OM. Bonne nouvelle pour les Marseillais. Pas si sûr… Alex Ferguson manie le bluff à la perfection. Samedi dernier contre Arsenal, il a fait jouer Antonio Valencia alors qu’il affirmait encore quelques jours avant qu’il n’avait aucune chance d’être sur la pelouse. Nani se serait entraîné à huis clos. Il pourrait même être aligné contre l’OM. Une très mauvaise nouvelle pour Gabriel Heinze. Au Stade Vélodrome, le défenseur marseillais avait été complètement dépassé sur tous les débordements du Portugais.

40 contre 150. Si l'OM l'emporte mardi soir contre Manchester United, les Olympiens signeraient la 40e victoire du club en Ligue des champions (en 86 matchs). De son côté, les Red Devils pourraient glaner leur 150e succès dans un match européen. Avec toutes ces statistiques, on en oublierait presque la possibilité du 0-0, les prolongations et les tirs au but…