Manchester lance sa classe biberon

  • A
  • A
Manchester lance sa classe biberon
Partagez sur :

Manchester United a vécu une sacrée cure de rajeunissement cet été. Décidé à renouveler son effectif, Sir Alex Ferguson a recruté de jeunes joueurs appelés à être titulaires ou des jokers importants. David De Gea, Phil Jones ou encore Tom Cleverley doivent s'imposer et briller dès ce lundi soir face à Tottenham, lors de la 2e journée de Premier League. Pas toujours évident quand il s'agit d'assurer la succession de joueurs mythiques...

Manchester United a vécu une sacrée cure de rajeunissement cet été. Décidé à renouveler son effectif, Alex Ferguson a recruté de jeunes joueurs appelés à être titulaires ou des jokers importants. David De Gea, Phil Jones ou encore Tom Cleverley doivent s'imposer et briller dès ce lundi soir face à Tottenham, lors de la 2e journée de Premier League. Pas toujours évident quand il s'agit d'assurer la succession de joueurs mythiques... Les supporters d'Old Trafford pourraient presque s'y perdre ce lundi soir au moment de retrouver les leurs. Inutile de chercher Paul Scholes ou Edwin van der Sar, place à des têtes nouvelles et plus jeunes. Jugez plutôt: sur les 36 joueurs professionnels actuellement répertoriés sur le site officiel du club, 23 joueurs ont moins de 25 ans, l'incontournable Wayne Rooney dépassant à peine cette limite. Une véritable révolution quand le club était plutôt incarné ces dernières saisons par les derniers grognards du siècle précédent. Si Ryan Giggs, dernier élément de cette vieille garde, fait grimper la note du haut de ses 37 ans passés, l'effectif mancunien affiche du coup une moyenne de 24 ans et un mois. Certes, de nombreuses jeunes pousses peuvent encore être prêtées (comme le Français Paul Pogba), mais Alex Ferguson compte bel et bien sur nombre d'entre eux, certains étant même amenés à se saisir d'une place de titulaire. Premier d'entre eux, le gardien espagnol David De Gea. Il faut dire que United n'a pas vraiment l'habitude de sortir un chèque de 20 millions d'euros pour un cireur de banc. L'ancien gardien de l'Atletico Madrid joue pourtant gros en devant assumer le lourd héritage de Van der Sar entré dans le panthéon du club. Déjà en difficulté lors du Community Shield, l'international espoir a de nouveau souffert lors de la première journée, coupable d'une faute de main sur le but de West Bromwich (2-1). "Je lui ai donné une petite tape derrière la tête et je lui ai dit 'Bienvenue dans le football anglais' car il a reçu pas mal de coups en deuxième période", a commenté le manager écossais sur le site officiel du club. L'ombre de Scholes plane sur Cleverley Les supporters eux se sont souvenus avec angoisse des pires heures d'Old Trafford, des inoubliables bourdes de Taibi, Howard, Van der Gouw, Bosnich, Carroll ou même Barthez. Sir Alex se veut rassurant et demande un peu de patience: "Schmeichel était pareil lorsqu'il est arrivé. Il avait encaissé un but casquette contre Leeds mais au final, il est devenu le plus grand gardien de tous les temps à MU." Bienveillant, l'entraîneur des Red Devils surveille également depuis longtemps la progression de Tom Cleverley, formé au club et prêté à de nombreuses reprises dont à Wigan la saison dernière. A 22 ans, Cleverley dispose comme De Gea d'un prédécesseur à l'ombre imposante: Paul Scholes. Ce milieu relayeur au visage d'adolescent et au physique un brin fluet ("Il était très léger, mais a travaillé dur. Il a mûri et grandi", avoue Ferguson), récolte de nombreuses louanges mais s'inscrire dans la lignée de l'emblématique rouquin représente un défi corsé. "S'il s'approche de Paul Scholes, ce sera déjà bien", répète Rio Ferdinand dans la presse anglaise. "Il voit le jeu de façon claire et porte le ballon vers l'avant de belle manière", prévient le défenseur international. Bingo avec déjà une passe décisive pour Nani face à City ! A suivre donc, même si l'espoir fait pour l'instant autant parler de lui sur le terrain que pour sa relation avec l'égérie Emily O'Hara... Pas évident à assumer ? Que dire alors de Phil Jones, espoir de 19 ans arraché à Blackburn pour la bagatelle de 19 millions d'euros ? L'espoir anglais doit incarner à terme la succession de Rio Ferdinand mais ce dernier est déjà absent pour six semaines en raison d'une blessure aux adducteurs. Jones pourrait donc déjà être aligné ce lundi devant le but gardé par De Gea. Entres nouveaux, on devrait se serrer les coudes pour résister aux assauts de Spurs bien décidés à baptiser ces petits jeunots...