Manaudou se rejette à l'eau

  • A
  • A
Manaudou se rejette à l'eau
@ Reuters
Partagez sur :

Un an après avoir annoncé sa retraite, la championne olympique a repris l'entraînement.

Un an après avoir annoncé sa retraite, la championne olympique a repris l'entraînement à Marseille. Si l'information venait à être confirmée par l'intéressée, elle devrait provoquer une tempête dans les bassins. Laure Manaudou, le plus grand palmarès de la natation française - un titre olympique, trois de championne du monde - pourrait effectuer son retour à la compétition l'été prochain. La rumeur estivale a pris corps jeudi. "Elle se remet à l'eau dans l'idée de repartir sur de grandes compétitions", a indiqué une source proche du Cercle des nageurs de Marseille (CNM), club où Laure Manaudou est toujours licenciée. Quelques minutes plus tard, le DTN de la natation française, Christian Donzé, a confirmé : "j'ai appris il y a un mois que Laure souhaitait renager et se remettre à l'eau pour faire de la compétition. C'est une bonne nouvelle", a-t-il déclaré. L'ancienne protégée de Philippe Lucas, qui fêtera ses 24 ans dans quelques jours, s'entraînerait depuis le début de la semaine sous la direction de Romain Barnier dans un groupe dans lequel figure également son compagnon, le sprinteur Frédérick Bousquet. L'information a été confirmée par une autre source, également proche du CNM, précisant que la nageuse suivait des séances de préparation physique depuis quinze jours. Les Jeux de Londres en ligne de mire ? Selon ces deux sources, Manaudou pourrait suivre le sillage de Bousquet, qui s'entraîne à Auburn, aux Etats-Unis, sous la houlette de l'Australien Brett Hawke, mentor du champion olympique et double champion du monde 2009, le Brésilien Cesar Cielo. Manaudou pourrait disputer l'été prochain les championnats du monde en grand bassin, à Shanghai, du 24 au 31 juillet, avant de viser un deuxième titre olympique à Londres, en 2012. Francis Luyce, le président de la fédération, avance quelques arguments à ce retour inattendu. "Je crois qu'elle a sûrement envie d'accompagner Frédérick Bousquet et de revenir au sein de cette équipe de France qui a fait une démonstration lors des derniers championnats d'Europe de Budapest", a-t-il confié au micro d'Europe 1. Écoutez Francis Luyce au micro de Jérôme Lacroix : Sa dernière expérience aux Jeux, à Pékin, en 2008, avait constitué une blessure pour la tricolore, qui avait fondu en larmes devant les caméras après des résultats décevants (8e du 400 m libre, 7e sur 100 m dos, sortie en demi-finales sur 200 m dos). Quelques semaines après les JO, elle avait rejoint Marseille avant d'annoncer qu'elle mettait un terme à sa saison en janvier 2009. Huit mois plus tard, elle mettait cette fois un terme à sa carrière, avant de donner naissance, en avril dernier, à la petite Manon. Contre-performances, multiples changements de structure d'entraînement, saison stoppée, retraite, maternité... Manaudou va se lancer dans un come-back d'envergure mais pas inédit. D'autres sportives ont tenté de revenir au top niveau après une grossesse, parmi lesquelles Christine Arron, double médaillée de bronze aux Mondiaux 2005, trois ans après la naissance de son fils, ou encore Kim Clijsters, mère de la petite Jada et qui a remporté l'US Open 2009 quelques semaines après son retour sur le circuit. Et, en natation, Manaudou pourra s'inspirer de l'exemple de l'Américaine Dara Torres, auteure d'un double come-back dans sa carrière, dont le second, à Pékin (trois médailles d'argent), a marqué les esprits, deux ans après avoir donné naissance à sa fille et à l'âge de... 41 ans. En 2012, Manaudou n'aura, elle, que 26 ans...