Manaudou fait des "séries intéressantes"

  • A
  • A
Manaudou fait des "séries intéressantes"
@ Maxppp
Partagez sur :

NATATION - La championne olympique 2004 s'entraîne actuellement à Marseille.

Alors que le grand monde de la natation a actuellement rendez-vous dans le petit bassin de Dubaï, Laure Manaudou continue de préparer son retour, à l'écart de toute agitation, presque en toute discrétion. Après s'être entraînée plusieurs semaines aux Etats-Unis, à Auburn, aux côtés de son compagnon, Frédérick Bousquet, la championne olympique séjourne actuellement à Marseille, où elle est toujours licenciée au Cercle des Nageurs.

"Ça fait quatre mois (qu'elle a repris). Ce sont les mois les plus faciles. Ce sont les neuf prochains mois qui vont devenir déterminants", a expliqué Christian Donzé, le DTN de la fédération française, qui donne régulièrement des nouvelles de la championne depuis l'annonce de son retour dans les bassins en septembre dernier.

"Je crois qu'il faut la laisser tranquille", précise Christian Donzé :

En novembre dernier, Christian Donzé avait indiqué que Laure Manaudou commençait "à s'affiner". "On ne va pas dire qu'elle progresse de jour en jour mais de semaine en semaine", avait-il précisé. Cette fois, le DTN se fait plus précis et évoque des performances chronométriques : "elle s'entraîne, elle commence à faire des séries intéressantes. Elle prend du plaisir et c'est là l'essentiel". Même si la principale intéressée s'est montrée réservée sur un éventuel retour à la compétition de haut niveau, ce suivi "officiel" des entraînements semble trahir une volonté chez la championne de goûter à nouveau aux podiums...

Dans tous les cas, ce ne sera pas avant le 5 juillet 2011, date à laquelle prend fin le délai de neuf mois réglementaire suivant l'annonce de son retour. Après, il sera toujours temps de penser aux Jeux de Londres 2012, pour lesquels "rien n'est fermé" pour Laure. "Il y a la possibilité d'intégrer des nageurs ou des nageuses qui seraient du niveau dans la deuxième partie du projet olympique. Et Laure en fait partie." Progrès à suivre...