Manaudou "commence à s'affiner"

  • A
  • A
Manaudou "commence à s'affiner"
@ Reuters
Partagez sur :

NATATION - Le DTN de la fédération a évoqué les progrès effectués par Laure Manaudou.

Au lendemain de l'annonce de son possible retour, le 30 septembre dernier, Laure Manaudou avait quelque peu douché l'enthousiasme général en déclarant : "il est à ce stade irréaliste pour moi d'envisager tout retour à la compétition". Sans infirmer ni confirmer cette déclaration, le directeur technique de la fédération française, Christian Donzé, a précisé mardi que le championne continuait de s'entraîner de l'autre côté de l'Atlantique. "Laure Manaudou va bien. Elle reprend goût (à la natation) de plus en plus. Elle commence à s'affiner. On ne va pas dire qu'elle progresse de jour en jour mais de semaine en semaine."

Christian Donzé estime qu'il "faut lui laisser du temps" :

Manaudou est partie s'installer mi-octobre à Auburn, aux Etats-Unis, avec son compagnon, Frédérick Bousquet, afin de s'entraîner sous la direction de Brett Hawke. "Le fait qu'elle s'entraîne aux Etats-Unis, ça la met, je pense, dans de bonnes dispositions", a insisté Christian Donzé. "Quel que soit le talent, il faut lui laisser du temps dans sa prépération." Manaudou avait annoncé sa retraite sportive en septembre 2009. Mais selon Christian Donzé, elle n'a pas coupé un an, ni deux, mais trois.

"Elle n'a pas arrêté après les Jeux de Pékin (en 2008). Elle a arrêté après les Mondiaux de Melbourne en 2007. Elle a pu faire les Championnats d'Europe à Eindhoven (mars 2008) puis Pékin sur ses acquis et son talent qui étaient énormes. Maintenant, il y a trois ans d'arrêt. Il faut lui laisser du temps dans sa préparation et faire un point après trois mois de travail, en décembre."

"Il faudra qu'elle nage beaucoup plus vite"

Selon le règlement de la Fina, Manaudou doit respecter un délai de neuf mois avant une première participation à une compétition, ce qui la prive de tout engagement avant le 5 juillet 2011. Pour le DTN, la nageuse "pourrait entrer dans le collectif de l'équipe de France en septembre 2011". Avec une obligation rapide de chronos et de résultats. "Elle doit nager plus vite que ce qu'elle faisait précédemment. Il ne faut pas qu'elle renage à son niveau mais beaucoup plus vite", a-t-il prévenu.

"Si elle a envie de revenir, il faudra qu'elle soit prête aux Championnats de France de 2012." Ceux-ci seront qualificatifs pour les Jeux olympiques de Londres, qui demeurent sans aucun doute l'objectif de Manaudou. Même si elle ne l'a pas encore avoué...