Manaudou, c'est fini

  • A
  • A
Manaudou, c'est fini
Partagez sur :

La championne olympique et triple championne du monde annonce, vendredi, qu'elle met fin à sa carrière sportive.

La championne olympique et triple championne du monde annonce, vendredi, qu'elle met fin à sa carrière sportive.Laure Manaudou a décidé de mettre fin à sa carrière sportive. "C'est décidé, j'arrête", déclare la nageuse française dans une interview accordée vendredi au journal Le Parisien. "Cela n'a pas été une décision difficile à prendre. Elle s'est imposée à moi petit à petit. Ce n'est pas un coup de tête, tout ça a mûri doucement."Laure Manaudou, qui aura 23 ans le 3 octobre, avait déjà annoncé, en janvier dernier, qu'elle s'éloignait des bassins. "Depuis janvier, j'ai appris à prendre soin de moi, je profite de la vie que j'ai pas eue avant." "C'est bête, mais prendre le temps de me maquiller ou de me coiffer, ce sont des choses que je ne pouvais quasiment pas faire quand je nageais deux fois par jour", précise la nageuse."Il y a aussi la pression médiatique. Quoi que je fasse, je suis toujours épiée", ajoute Laure Manaudou.Un palmarès exceptionnelChampionne olympique du 400m nage libre, médaille d'argent du 800m et de bronze sur 100m dos aux Jeux d'Athènes en 2004, elle fut aussi championne du monde du 400m nage libre à Montréal en 2005. "J'ai énormément donné de 2003 à 2007 avec Philippe (Lucas, son entraîneur de l'époque), mais je ne le regrette pas. J'ai eu des résultats exceptionnels avec lui."La championne olympique d'Athènes, première Française médaillée d'or en natation aux JO, explique ensuite que l'envie de compétition a disparu quand elle a quitté Philippe Lucas en mai 2007. Partie s'exiler en Italie, elle ne retrouvera jamais plus vraiment la même détermination: "J'ai continué parce qu'il y avait la perspective des Jeux de Pékin. J'ai réalisé plus tard que c'était à ce moment-là que j'avais perdu le plaisir de nager. Après, tout est moins magique, tout est plus compliqué." Concernant son avenir, Laure Manaudou confie ne pas encore avoir pris de décision. "J'ai tout le temps de réfléchir à mon futur."