Malouda, le renouveau ?

  • A
  • A
Malouda, le renouveau ?
@ Reuters
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Incontournable à Chelsea, il tarde à s'épanouir avec les Bleus.

EQUIPE DE FRANCE - Incontournable à Chelsea, il tarde à s'épanouir avec les Bleus.Florent Malouda peut symboliser le renouveau de l'équipe de France. Après un Euro 2008 passé à un poste qu'il n'appréciait guère et complètement manqué, Malouda avait été très critiqué mais également très critique envers l'équipe de France et son sélectionneur. Une attitude logique après une élimination au premier tour mais mal perçue. Il a assumé et payé (cher) les pots cassés. Mais celui qui n'aime guère s'exprimer dans les médias s'est attaché à répondre sur le terrain. Et il ne s'est pas manqué. Car s'il ne fait pas partie des mégastars à Chelsea, les entraîneurs passent et le Français continue à se rendre indispensable. Un statut de titulaire qui lui a permis de multiplier les performances de tout premier ordre pour finir la saison avec 12 buts et 9 passes décisives. Tricolore le plus régulier dans ses (hautes) performances, il a grandement participé au doublé Coupe d'Angleterre-Championnat réalisé par Chelsea. A Londres, Carlo Ancelotti, son entraîneur, continue de s'interroger ouvertement quant à son statut de remplaçant en équipe nationale. Malouda veut la gagnerUn statut qui serait en passe d'évoluer avec le passage à un 4-3-3 qui lui permettrait de revenir évoluer en milieu de terrain avec Jérémy Toulalan en véritable récupérateur accompagné de Yoann Gourcuff. Une position un peu moins haute qu'en club mais une place sur le terrain... Une position mixte entre la récupération et surtout la possibilité de remonter rapidement le ballon et, forcément de combiner avec un flanc gauche Evra-Ribéry. Entre les trois, ça peut effectivement aller très vite et faire des étincelles à la fois sous forme de passes mais également sous la forme de buts comme l'a prouvé Malouda tout au long de la saison. Et forcément, cela change tout pour un joueur qui a déclaré dans les colonnes de L'Equipe : "Je n'ai aucune assurance, je n'en ai pas discuté avec le coach. Moi, je ne me pose pas la question je postule et je pense que les performances parlent pour moi." Mais l'embouteillage en milieu de terrain à gauche avec Thierry Henry et Franck Ribéry en autres postulants ont conduit Domenech à le placer un peu plus bas sur le terrain.Cela ne change rien à l'ambition de tous les joueurs de l'équipe de France. En bon compétiteur, Florent Malouda ambitionne de "gagner" même s'il avoue, toujours à L'Equipe: "On a besoin de regagner du crédit par rapport au public (...) Et puis, j'ai toujours cette finale perdue aux tirs au but en 2006 dans la tête qui ne passe pas".