Malouda arrive lancé

  • A
  • A
Malouda arrive lancé
@ Reuters
Partagez sur :

PREMIER LEAGUE - Le Français a connu une saison faste avec Chelsea, champion d'Angleterre.

PREMIER LEAGUE - Le Français a connu une saison faste avec Chelsea, champion d'Angleterre.Être désigné meilleur joueur de son club par ses équipiers, c'est une belle reconnaissance. Décrocher ce titre à Chelsea, sacré champion d'Angleterre dimanche et qui compte dans ses rangs des joueurs comme Didier Drogba, Frank Lampard ou John Terry, c'est un sacré adoubement. Ce titre honorifique, Florent Malouda l'a décroché après une saison exemplaire. Au sein d'une attaque de Chelsea flamboyante (103 buts inscrits, un record pour le club), le Guyanais a doublé son capital par rapport à la saison dernière, en passant de six à douze réalisations, un joli total pour un milieu de terrain."Cette saison, j'exprime des qualités différentes, il y a une alchimie avec l'entraîneur, a expliqué Malouda au micro d'Europe 1, c'est une saison exceptionnelle mais elle n'est pas fini." Car après avoir décroché dimanche le huitième titre de champion d'Angleterre de l'histoire du club, les joueurs de Carlo Ancelotti vont disputer samedi la finale de la Cup dans la peau du grandissime favori face à Portsmouth, lanterne rouge de Premier League et relégué à l'échelon inférieur. "Le propriétaire (Roman Abramovitch) nous as dit : "A moins de réaliser un doublé, ce serait une déception." Éliminé en huitièmes de finale par l'Inter Milan en Ligue des champions, Chelsea a su se remobiliser sur le Championnat.Ecoutez Florent Malouda sur Europe 1:"L'expérience des années précédentes nous a servi. On s'est vite remobilisés après la déception de la Ligue des champions, souligne Malouda. On a passé la majeure partie du Championnat en tête, on savait qu'on devait aller gagner à Liverpool et on y a gagné (2-0, lors de l'avant-dernière journée). On a gagné à Anfield, à Manchester (33e j., 2-1), dans les moments importants, on s'est appuyé sur les fondamentaux." Là-dessus est venue se greffer la culture tactique de Carlo Ancelotti, un entraîneur qui a donné un souffle offensif à une équipe qui en manquait sous l'ère Mourinho."Dès qu'il est arrivé, il a essayé de nous faire prendre conscience du projet de jeu qu'il voulait déployer. Avec son calme et son analyse tactique, il a essayé de s'appuyer sur ce qu'il y avait avant et de corriger les problèmes." En pleine confiance actuellement, l'ancien Lyonnais, qui compte 51 sélections (3 buts) chez les Bleus, devrait figurer sans surprise dans la liste des 23 que Raymond Domenech communiquera mardi soir.Alexandre Ruiz et son équipe commenteront ce soir dès 20h la liste des 23 pour le Mondial. En attendant, partagez vos pronostics !