Malheur au vaincu

  • A
  • A
Malheur au vaincu
Partagez sur :

C'est un véritable huitième de finale du Top 14 que s'apprêtent à disputer Montpellier et Toulon, samedi au Stade Yves-du-Manoir à l'occasion de la 26e et dernière journée de la phase régulière. Les deux équipes n'ont en effet pas le droit à l'erreur si elles veulent accéder aux phases finales. Même s'ils évoluent à l'extérieur, les Varois partent avec un avantage car un succès suffirait à leur bonheur.

C'est un véritable huitième de finale du Top 14 que s'apprêtent à disputer Montpellier et Toulon, samedi au Stade Yves-du-Manoir à l'occasion de la 26e et dernière journée de la phase régulière. Les deux équipes n'ont en effet pas le droit à l'erreur si elles veulent accéder aux phases finales. Même s'ils évoluent à l'extérieur, les Varois partent avec un avantage car un succès suffirait à leur bonheur. Si la phase régulière du Top 14 n'est pas encore tout à fait terminée, la grande explication va débuter dès ce week-end lors de la 26e et dernière journée. Face à face au stade Yves-du-Manoir, qui annonce complet depuis déjà plusieurs jours, Montpellier et Toulon vont se livrer un duel sans merci. Le perdant pourra tirer un trait sur les phases finales, et donc sur une qualification en Coupe d'Europe la saison prochaine. Actuellement cinquièmes au classement avec trois longueurs d'avance sur leurs futurs adversaires qui occupent la septième place, les Varois, qui enregistrent le retour de Gavin Henson après avoir été mis de côté par son président Mourad Boudjellal pour une bagarre avec des coéquipiers, n'ont besoin que d'un succès pour valider leur place en match de barrages. Ils mettent volontiers la pression sur leurs adversaires, à l'image de Philippe Saint-André dans les colonnes de Var-Matin: "Ils jouent à domicile... Ce serait une contre-performance pour eux puisqu'ils ont longtemps été dans les six premiers (ndlr, 23 journées sur 25)." Histoire de jeter encore un peu plus d'huile sur le feu entre deux clubs déjà fâchés depuis l'affaire Mamuka Gorgodze(*), l'entraîneur varois n'hésite pas à qualifier son homologue héraultais, Fabien Galthié, de "pleureuse". Galthié: "Toulon, c'est une sélection mondiale" De son côté, l'ancien demi de mêlée de l'équipe de France croit aux chances de son équipe, qu'il considère toutefois comme outsider face à l'armada toulonnaise. "Nous avons une chance... Pas une grande chance car il nous faut gagner avec un écart de sept points, mais une chance... Jouer à domicile est un avantage... Et le fait de rentrer Ouedraogo est une bonne chose, même s'il n'a pas joué depuis plus de 2 mois", a ainsi confié à Rugbynews.fr l'homme fort du MHR, pour qui l'expérience jouera sans doute un très grand rôle dans cette rencontre: "Les qualités intrinsèques des joueurs de Toulon... C'est une sélection mondiale, capable de battre n'importe qui, n'importe quand, grâce aux qualités individuelles des joueurs. Et ce sont des joueurs d'une grande maturité, ce ne sont donc pas des matches qui leur font peur (...) Je ne sais pas mais je pense que l'expérience, le vécu va compter. Ils ont tous minimum 50 sélections: des Coupes du monde, des Tournois des Six Nations, des tournées... Ça, ils l'ont, et on ne l'a pas. On fera le débrief après le match." Un match que Montpellier doit absolument gagner pour espérer atteindre les phases finales. Mais même en cas de victoire, Fulgence Ouedraogo et ses coéquipiers ne sont pas sûrs de finir dans les six premiers. Un succès non bonifié, combiné à une victoire avec bonus offensif de Bayonne à La Rochelle et de Biarritz à Bourgoin, les éliminerait. Une perspective qui n'inquiète pas outre mesure Fabien Galthié, pour qui la qualification en H Cup n'est pas une finalité: "On va dire que la H Cup n'est pas une finalité. C'est bien car on rencontre des bonnes équipes. Mais pour être éliminé au premier tour ou être épuisés parce que l'on n'a pas assez de réserves pour jouer sur les deux tableaux, ce n'est pas toujours très positif... " Une façon comme une autre d'enlever un peu de pression à ses joueurs, avant un match qui pourrait anéantir presque tous leurs efforts de la saison. (*) Le Géorgien aurait signé un pré-contrat avec Toulon avant de se rétracter. Une audience de conciliation aura lieu devant le tribunal des prud'hommes de Toulon le 24 mai prochain.