Maldini, les adieux d'un géant

  • A
  • A
Maldini, les adieux d'un géant
Partagez sur :

Après 901 matches et 25 saisons passées sous les couleurs de l'AC Milan, Paolo Maldini a disputé dimanche son dernier match à San Siro face à l'AS Roma. Battus par le club de la Capitale (2-3), les Rossoneri, deuxièmes au classement, ont vu revenir à leur hauteur la Juve, victorieuse à Sienne (3-0), à l'occasion de cette 37e et avant-dernière journée de Serie A.

Après 901 matches et 25 saisons passées sous les couleurs de l'AC Milan, Paolo Maldini a disputé dimanche son dernier match à San Siro face à l'AS Roma. Battus par le club de la Capitale (2-3), les Rossoneri, deuxièmes au classement, ont vu revenir à leur hauteur la Juve, victorieuse à Sienne (3-0), à l'occasion de cette 37e et avant-dernière journée de Serie A."Grazie, Capitano !". Le t-shirt qu'arborait Francesco Totti avant le coup d'envoi de cette rencontre résume à lui seul la dimension de Paolo Maldini au sein du football italien. "Merci Capitaine", comme un clin d'oeil d'un autre capitaine emblématique à un monstre sacré du football. Pour l'ultime match du capitaine de l'AC Milan à San Siro, l'occasion de faire la fête était belle... Occasion manquée.Car la Roma a encore quelque chose à jouer en cette fin de saison et doit obtenir son billet pour l'Europa Ligue, et cela passe par un succès en terre milanaise. Un succès qui met du temps à se dessiner, tant les Rossoneri dominent et gèrent tranquillement le début de rencontre. C'est donc contre le cours du jeu que Riise ouvre le score peu avant la pause d'un coup franc surpuissant (0-1, 36e).Totti, capitaine buteurLe match en lui-même, au-delà de la célébration de Maldini, ne prend toute son ampleur qu'en seconde période, où le scénario devient complètement fou. Milan pousse pour offrir à son capitaine une sortie digne de sa légende, mais bute sur une défense de la Roma à la solidité retrouvée, jusqu'à l'égalisation logique d'Ambrosini (1-1, 75e). On pense alors que les hommes d'Ancelotti vont faire la différence, mais Ménez, entré en jeu peu de temps auparavant, refroidit à nouveau l'ambiance et redonne l'avantage aux siens (1-2, 79e).Loin d'être abattus, les Milanais repartent de l'avant et égalisent à nouveau par Ambrosini, auteur d'un doublé (2-2, 81e). Mais Francesco Totti, autre capitaine charismatique du jour, se charge d'inscrire le troisième but de la Roma sur un superbe coup franc, à cinq minutes du terme (2-3).Doublé de Del PieroCette défaite milanaise peut coûter la deuxième place, toute symbolique il est vrai, aux Rossoneri. Car dans le même temps, la Juventus Turin s'est imposée avec autorité sur la pelouse de Sienne. 3-0, du travail bien fait, avec un Alessandro Del Piero qui s'est offert un doublé, avec notamment un coup franc dont il a lui seul le secret. L'essentiel est assuré pour la Vielle Dame, puisque la qualification directe pour la Ligue des champions la saison prochaine est assurée.Celle-ci devient en revanche plus hypothétique pour la Fiorentina, tenue en échec sur la pelouse de Lecce (1-1), qui voit le Genoa, vainqueur sur le fil à Turin sur la pelouse du Torino, 3-2, grâce notamment à un nouveau doublé de Diego Milito, revenir à trois points. Pour ces deux équipes, la dernière journée sera décisive, tout comme pour Bologne et le Torino, qui se disputeront le dernier strapontin du maintien. Un maintien définitivement oublié pour Lecce et la Reggina, condamnés à la Serie B.