Magnifique Worley !

  • A
  • A
Magnifique Worley !
Partagez sur :

SKI - Tessa Worley a remporté le Géant de Are, samedi, et empoche ainsi sa deuxième victoire en Coupe du monde.

Tessa Worley a remporté le Géant de Are, samedi. La Française remporte ainsi sa deuxième victoire en Coupe du monde, après Aspen l'an passé, en devançant la Slovène Tina Maze (+0"57) et l'Autrichienne Kathrin Zettel (+0"69).C'est un joli rayon de soleil dans la grisaille tricolore. Après un début de saison marqué par les graves blessures Jean-Baptiste Grange et Pierre-Emmanuel Dalcin, Tessa Worley a donné à la France son premier succès de l'hiver en Coupe du monde. La skieuse du Grand-Bornand s'est offert ce samedi le géant d'Are, un peu plus d'un an après sa victoire à Aspen, toujours en géant. De quoi nourrir de belles ambitions olympiques, dans deux mois, à Vancouver.D'autant plus que sur la neige suédoise, Worley a survolé la première manche, qu'elle a remporté en 1'10"55, pour devancer Kathrin Zettel et Tina Maze de 81 centièmes. Avec cette confortable avance, cette Française au père australien pouvait prendre le départ de la seconde manche avec suffisamment de confiance. Moins aérienne, elle se contentera du 18e temps, suffisant tout de même pour conserver un matelas de 57 centièmes sur Maze et 69 centièmes sur Zettel, qui conforte tout de même sa place de leader de la Coupe du monde de la spécialité. Les autres Françaises sont également placées. Taina Bertrand a terminé 13e, Ingrid Jacquemod 18e et Marion Bertrand 23e.Worley: "Aucun calcul""Je ne voulais pas calculer (dans la seconde manche), je voulais y aller comme dans la première, même si c'était très difficile, a avoué Worley à l'issue de la course. Je suis très heureuse, je n'arrive pas encore à y croire mais je suis si heureuse, c'est génial." Une qui doit être moins heureuse, c'est Maria Riesch. Après la chute de Lindsey Vonn dans la première manche, l'Allemande avait l'occasion de prendre la tête du classement général de la Coupe du monde, où Tessa Worley grimpe au onzième rang, mais elle n'est pas allée au bout de la seconde manche elle non plus.A Val d'Isère, les conditions de neige étaient particulièrement difficiles pour les hommes. De nombreux skieurs, dont le leader de la Coupe du monde Carlo Janka, sont tombés lors du Super-G. Avec une visibilité réduite, c'est l'Autrichien Michael Walchhofer qui s'est montré le plus habile, devant l'Américain Ted Ligey (0"28) et l'Italien Werner Heel (0"75). Le Français Gauthier de Tessières a pris la quinzième place. "C'est inattendu mais génial. La piste était très pentue et je n'y voyais rien du tout", a déclaré Walchhofer, qui prend du même coup la tête de la Coupe du monde de la discipline.