Magath face à son passé

  • A
  • A
Magath face à son passé
Partagez sur :

Le technicien de Schalke 04, Felix Magath, retrouvera "ses loups" de Wolfsburg, vendredi, à Gelsenkirchen.

Champion d'Allemagne avec Wolfsburg la saison passée, Felix Magath a rapidement hissé sa nouvelle formation vers le haut du classement, à une honorable troisième place. L'actuel entraîneur de Schalke 04 s'apprête à retrouver ses anciens protégés vendredi, à Gelsenkirchen pour le compte de la 6e journée de Bundesliga. Trois défaites de rang, dont deux à domicile, dans le temple de Volkswagen, Wolfsburg n'est pas au mieux ces dernières semaines en championnat. Consacré quelques mois plus tôt pour la première fois de son histoire, à la faveur d'un finish de dix victoires consécutives, le VfL n'occupe pour l'heure qu'une 10e place indigne de son statut. Après cinq journées, Schalke 04 affiche a contrario un classement flatteur, 3e dans le sillage d'un tandem toujours invincible à l'heure qu'il est: le Hambourg SV et le Bayer Leverkusen.Coïncidence ou non, ces deux clubs qui se retrouvent vendredi soir en lever de rideau de la 6e levée de Bundesliga ont en commun dans leur réussite - passée ou actuelle - un homme: Felix Magath. Un stratège titré à trois reprises ces cinq dernières années (2005 et 2006 à la tête du Bayern, 2009 avec Wolfsburg) qui n'attaquait pourtant pas le présent actuel en toute confiance: "La saison qui nous attend va être très difficile, il ne faut pas se faire d'illusions", claironnait-il il y a quelques semaines encore, au regard notamment de la trésorerie de son nouveau club.Magath: "Wofsburg, une équipe qui a du potentiel"Aujourd'hui pourtant, la "mission la plus difficile de (s)a carrière" semble bien partie pour devenir un succès. Ce qui ne l'empêche pas de demeurer bienveillant à l'égard de ses Loups: "Ils vont progresser. C'est une équipe assez jeune qui a du potentiel. Et je pense que le fait de jouer la Champions League va transcender les joueurs", jugeait-il ainsi sur le site officiel de l'UEFA, cette semaine, avant les grands débuts de Wolfsburg en Ligue des champions. Un discours qui faisait alors écho à celui de Grafite, le meilleur buteur sortant de la Bundesliga ("Nous allons devoir travailler dur pour surmonter cette phase difficile le plus vite possible. Nous avons les qualités pour le faire") et qui n'a pas manqué de prendre tout son sens mardi soir, à la Volkswagen Arena, avec une belle victoire du VfL sur le CSKA Moscou à la clef (3-0 et triplé de l'ancien Manceau). "J'ai déjà pris ma décision d'aller à Schalke, car dans le long terme, je pense que Schalke a de plus grandes chances de jouer un rôle important dans le football international", avait confié il y a quelques jours Felix Magath, non sans une pointe de nostalgie. Nul doute qu'une victoire de ses troupes sur Wolfsburg ce vendredi aurait un petit goût amer. Après avoir subi la loi de Hambourg, du Bayern et de Leverkusen, les Loups, eux, n'ont peut-être pas fini leur pain noir...