Lyon, une trêve à profit

  • A
  • A
Lyon, une trêve à profit
Partagez sur :

L'infirmerie de l'Olympique Lyonnais ne compte plus de patients, Cris, Lisandro, Gourcuff, Ederson et Grenier l'ayant quittée. Rémi Garde espère même que ce club des cinq prétendra à figurer dans le groupe qui accueillera Nancy, le 15 octobre lors de la 10e journée. Lovren suspendu, Cris pourrait être titularisé après plus de deux mois hors des terrains.

L'infirmerie de l'Olympique Lyonnais ne compte plus de patients, Cris, Lisandro, Gourcuff, Ederson et Grenier l'ayant quittée. Rémi Garde espère même que ce club des cinq prétendra à figurer dans le groupe qui accueillera Nancy, le 15 octobre lors de la 10e journée. Lovren suspendu, Cris pourrait être titularisé après plus de deux mois hors des terrains. La trêve internationale a du bon, semble-t-il, pour l'Olympique Lyonnais. Certes, les séances d'entraînements dirigées par Rémi Garde et son staff sont délestées de 10 d'éléments convoqués dans leurs sélections respectives mais le coach des Gones possède de vrais motifs de satisfaction au cours de cette première semaine d'octobre. "Cris, Lisandro, Gourcuff, Ederson et Grenier sont espérés contre Nancy", a-t-il déclaré mercredi, jour de reprise à Tola Vologe après 48 heures off. L'infirmerie de l'OL s'est donc vidée entièrement et Garde pourra disposer a priori d'un groupe au complet face aux Lorrains, à l'exception de Lovren et Källström suspendus. Cris devrait en profiter pour retrouver les terrains. Le Brésilien, qui a participé normalement aux séances collectives, comme son compatriote Ederson, n'a toutefois plus joué depuis... la 1ere journée de Ligue 1, le 6 août à Nice (1-3). Plus de deux mois sans compétition sera-t-il préjudiciable pour le défenseur central de 34 ans ? Rémi Garde, qui dispose également de John Mensah, peut aussi décider de lui donner du temps de jeu avec la réserve, samedi à Yzeure. Pour Lisandro, un temps espéré face au PSG lors de la dernière journée (2-0), le cas est un peu différent car l'Argentin s'est contenté de la salle mais "ça évolue positivement", assure Garde dans Le Progrès, il y a un traitement, des soins, une réathlétisation qui ne s'effectuent pas forcément devant vous, mais qui témoignent d'une progression." Yoann Gourcuff, aperçu sur un vélo en compagnie de Robert Duverne, le préparateur physique, et quatre coéquipiers (Cissokho, Briand, Bastos et Gonalons), est tout près de la fin de ses ennuis. Toujours selon Garde, rapporte le site officiel de l'OL, "Yoann va travailler avec un programme un peu plus individualisé cette semaine. C'est plus long que ce que l'on aurait espéré, il a encore quelques douleurs résiduelles, des gênes postopératoires qu'il faut lever. On effectue un travail qui doit l'amener, je l'espère, la semaine prochaine dans le groupe." L'ancien Bordelais avait subi une arthroscopie à la cheville gauche fin juillet mais le délai raisonnable d'indisponibilité estimé à l'époque à six semaines avait été revu à la hausse pour les complications évoquées par Rémi Garde. Alors que son équipe tourne plutôt bien sans lui, l'entraîneur de l'OL n'est plus à quelques jours près.