Lyon touche au but

  • A
  • A
Lyon touche au but
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Après 10 ans d'attente, Lyon tient sa demi-finale.

LIGUE DES CHAMPIONS - Après 10 ans d'attente, Lyon tient sa demi-finale. Mercredi soir, la défaite concédée par les Lyonnais à Bordeaux (1-0) n'est pas venue gâcher le plaisir de Jean-Michel Aulas, président d'un club rhodanien qui aura dû patienter une décennie avant de voir son rêve de demi-finale de Ligue des champions prendre forme. Au terme de la rencontre, l'homme fort des Gones, ému aux larmes, se pinçait presque pour y croire. "C'est un moment chargé d'émotions, on n'y croit presque pas. Se retrouver dans le dernier carré, c'est exceptionnel. Les joueurs ont le sentiment d'avoir fait un bon match", confiait Aulas, président de l'OL depuis 1987 qui aura dû manger son pain noir avant de caresser la gloire. Si les Girondins out tout fait pour rendre la tâche lyonnaise compliquée, le septuple champion de France aura finalement plié sans jamais rompre mais aura eu peur jusqu'au bout. "On a craint bien sûr de revivre le scénario d'Eindhoven ou de Milan", confiait Aulas au terme d'une rencontre stressante. La référence n'est pas anodine puisqu'elle ramène aux plus mauvais souvenirs des Gones sur la scène européenne et deux éliminations en quarts de finale de la plus prestigieuse des compétitions, en 2005 contre les Néerlandais et en 2006 contre les Italiens. Dix années de frustration s'en sont donc allées avec cette double-confrontation remportée face aux Aquitains. "Il fallait bien que ça arrive", reconnaissait de son côté l'entraîneur Claude Puel. "C'est bien pour le président Aulas et pour Jérôme Seydoux. C'est bien également pour le groupe qui est récompensé. Il s'est forgé dans la difficulté à l'automne, il sait se battre." Se battre, Lyon devra également le faire face à son prochain adversaire, le Bayern Munich, pour une place en finale. Tombeurs à la surprise générale de Manchester United, les partenaires de Franck Ribéry se dresseront une nouvelle fois sur la route des Lyonnais dans leur quête de sacre européen. La saison dernière, Bavarois et Rhodaniens s'étaient affrontés dans le groupe G pour un match nul à l'Allianz Arena (1-1) et une défaite lyonnaise à Gerland (2-3). Cette fois, il faudra se montrer plus efficace alors que la demi-finale s'annonce plus ouverte que jamais. "S'ils ont réussi à éliminer Manchester United, c'est qu'ils sont costauds. On les a joués la saison dernière, ce sera une rencontre équilibrée. On reçoit au match retour, ce ne sera pas négligeable", rappelait Claude Puel. Qualifié pour la première fois de son histoire pour le dernier carré de la coupe aux grandes oreilles, l'OL a rendez-vous avec son histoire les 21 et 27 avril prochains. Revivez les grands moments de Bordeaux-Lyon: