Lyon soigne son physique

  • A
  • A
Lyon soigne son physique
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Après une vague de blessures, l'OL change de préparateur physique.

LIGUE 1 - Après une vague de blessures, l'OL change de préparateur physique. Le couperet est tombé. Jeudi, l'entraîneur de l'Olympique Lyonnais Claude Puel a annoncé l'arrivée d'un nouveau préparateur physique entre Rhône et Saône alors qu'une cascade de blessures était à déplorer depuis le début de la saison. Ainsi, Ederson, Cris, Bastos, Cissokho, Lisandro, Delgado et le jeune Lacazette ont tous fréquenté l'infirmerie en cette entame d'exercice 2010-11, la plupart pour le même problème: une blessure aux ischio-jambiers. "Même si les problèmes musculaires de début de saison ne touchent pas que l'OL, on doit s'interroger, trouver ses solutions. Nous avons trop de blessures du même type", confiait l'entraîneur rhodanien en début de semaine. La solution a été trouvée jeudi avec la mise à l'écart du groupe professionnel de Vincent Espié, critiqué pour une préparation physique jugée trop lourde par de nombreux observateurs. Déjà membre du staff de Puel du temps où ce dernier entraînait Lille, le préparateur s'occupera désormais uniquement des joueurs de l'équipe réserve, pensionnaires du CFA. Une sanction ? Négatif à en croire l'entraîneur du septuple champion de France : "Il y a toujours des cas particuliers, il est toujours difficile de trouver une cause. Quelque chose a peut-être été zappé mais loin de moi l'idée d'affirmer que la responsabilité des blessures incomberait à Vincent. Il devait y avoir une évolution, or quand quelqu'un arrive, il est plus facile pour lui d'évoluer avec des gens neufs, qui n'appartenaient pas auparavant au contexte." La condition physique des Rhodaniens sera désormais du ressort d'Alexandre Dellal, préparateur physique proche d'un autre ancien Lillois, Vahid Halilhodzic, depuis cinq saisons. Après avoir officié auprès de l'équipe de Côte d'Ivoire de mai 2008 à février 2010, l'homme âgé d'à peine 29 ans va désormais soigner les organismes de Yoann Gourcuff et consorts. "Toujours en ébullition, dans la recherche de nouveautés", selon Puel, Dellal, docteur en sciences du sport, va désormais s'employer à remettre les Gones d'aplomb. Ou l'histoire d'une tête bien faite au service de jambes meurtries.