Lyon réussit son pari

  • A
  • A
Lyon réussit son pari
Partagez sur :

FOOT - Lyon a arraché le nul face à Liverpool et obtenu ainsi son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions.

Lyon a eu chaud ! Mené sur sa pelouse par Liverpool après l'ouverture du score de Babel (83e), l'OL a arraché le nul dans les arrêts de jeu grâce à Lisandro Lopez (1-1), mercredi lors de la 4e journée de la Ligue des Champions. Un résultat qui permet aux Rhodaniens d'obtenir leur billet pour les huitièmes de finale. Battu sur sa pelouse d'Anfield par l'Olympique Lyonnais lors du match aller (1-2), Liverpool a bien failli réussir à prendre sa revanche lors du match retour disputé mercredi à Gerland. Mais l'OL est parvenu à obtenir le point du nul en toute fin de rencontre (1-1), ce qui lui permet de valider son ticket pour les huitièmes de finale. Les Gones comptent en effet désormais six points d'avance sur leurs adversaires du soir et devancent d'une longueur la Fiorentina, qui a largement dominé Debrecen (5-2). Si la première tentative est lyonnaise, une frappe lointaine de Michel Bastos stoppée par Jose Manuel Reina (3e), ce sont les hommes de Rafael Benitez qui se créent les occasions les plus dangereuses. Mais Hugo Lloris veille au grain et réalise trois arrêts décisifs face à Fernando Torres (12e), Dirk Kuyt (16e) et Andrei Voronin (28e).Le missile de Babel, le flair de LisandroAutre motif d'inquiétude pour Claude Puel, les sorties prématurées sur blessure d'Anthony Réveillère, remplacé par Lamine Gassama (18e), et de Miralem Pjanic, contraint de céder sa place à Ederson (40e). La rencontre est toujours aussi indécise en seconde période. Les occasions se font de plus en plus rares, mais Liverpool maintient la pression et il faut encore la main ferme de Lloris pour détourner la frappe de Yossi Benayoun (69e). Les Reds ne se découragent pas pour autant et Ryan Babel, entré en jeu à la place de Voronin, expédie un missile de 20 m dans la lucarne du dernier rempart rhodanien (0-1, 83e).Les Gones accusent le coup, mais seulement quelques minutes. Sevré de ballons depuis le début du match, Lisandro Lopez profite d'une perte de balle des Reds dans leur surface pour égaliser d'un tir croisé (1-1, 90e). Un but qui fait chavirer de bonheur le public du Stade Gerland qui assistera aux huitièmes de finale de la Ligue des Champions pour la septième année consécutive.