Lyon perd la tête

  • A
  • A
Lyon perd la tête
Partagez sur :

Il n'y a donc plus d'équipe invaincue en Ligue 1. Lyon a fini par payer cher ses absences à Caen en s'inclinant mercredi lors de la 7e journée (0-1), sur un penalty signé Nivet et qui a amené l'expulsion de Lloris. Les Gones ont d'abord manqué de maîtrise au cours d'une première période à oublier, avant de manquer de réalisme en fin de match. Ils perdent ainsi la tête du classement au profit de Montpellier.

Il n'y a donc plus d'équipe invaincue en Ligue 1. Lyon a fini par payer cher ses absences à Caen en s'inclinant mercredi lors de la 7e journée (0-1), sur un penalty signé Nivet et qui a amené l'expulsion de Lloris. Les Gones ont d'abord manqué de maîtrise au cours d'une première période à oublier, avant de manquer de réalisme en fin de match. Ils perdent ainsi la tête du classement au profit de Montpellier. Il y a des soirées où tout va de travers. Hugo Lloris et les Gones se souviendront de cette 7e journée de championnat, et d'un déplacement à Caen qu'ils avaient forcément imaginé autrement. Faisant face à une cascade de blessés, Rémi Garde avait certes abattu la carte de la jeunesse. Un choix logique, qui tranche avec celui de placer Dabo à un inhabituel poste de milieu gauche. Toujours est-il que cette équipe lyonnaise remaniée met un bon moment avant de trouver ses marques. En face, ce n'est guère mieux, si bien que le spectacle fait peine à voir. Tout juste un coup franc de Bastos est-il repoussé par le poteau de Thébaux (38e)... "On a raté notre première période, glissait l'entraîneur rhodanien devant les caméras de Foot+. J'espérais arriver à la pause à 0-0 pour essayer de redresser la barre après le repos, mais ça s'est joué à quelques minutes. On a dormi, le public aussi nous a endormis, il a été très gentil, tout le monde était très gentil. Et surtout nous." Une minute qui va leur coûter cher, puisque sur une ouverture de Nivet, Hamouma perce plein axe et crochète Lloris, qui le stoppe irrégulièrement (44e). La double peine est immédiate, avec la première expulsion en Ligue 1 de Lloris et un penalty transformé par Nivet (1-0, 45e+2). Thébaux: "On a eu un peu de chance aussi""C'était un match un peu bizarre avec l'exclusion de Lloris, et on marque juste après, explique pour sa part Alexis Thébaux. C'était un peu fermé par la suite, et on a été costaud défensivement. On a eu un peu de chance aussi." De fait, la suite va permettre aux Gones de se relever petit à petit. L'expulsion de Nivet (63e) n'y est sans doute pas pour rien. A 10 contre 10, Caen continue à défendre son bien, sans vraiment songer à le faire fructifier. La vitesse de la ligne d'attaque de l'OL faisait peur aux hommes de Dumas, à juste titre. Le coup franc dévié de Bastos (84e) fait passer un frisson dans les travées du stade, et ce ne sera pas le dernier. Dans les arrêts de jeu, suite à un corner, Cissokho centre vers Lacazette, qui contraint Thébaux à une première parade. Le ballon revient à l'attaquant lyonnais, qui envoie un boulet de canon détourné par le portier... du visage ! "Sur la dernière action, j'ai mis mon corps en opposition dans un angle fermé, mais j'ai eu de la chance aussi", consent Thébaux. L'OL est donc passé tout près de l'égalisation, mais repart bien avec les poches vides de points. Un résultat qui fait perdre aux Lyonnais la tête du championnat au détriment de Montpellier, pour glisser à la 3e place ex-aequo avec Rennes, auteur du carton du jour à Sochaux (6-2), et Paris tombeur de Nice (2-1). Fortement diminué, l'OL a touché une première fois ses limites. Les jeunes devront faire bien plus pour s'imposer.