Lyon ne pense qu'à Nancy

  • A
  • A
Lyon ne pense qu'à Nancy
Partagez sur :

A quatre jours de recevoir le Real Madrid en Ligue des champions, Lyon s'offre vendredi soir une petite répétition à Gerland, devant Nancy, à l'occasion du match avancé de la 24e journée de Ligue 1. Un match important aussi pour les hommes de Claude Puel s'ils veulent rester au contact du leader lillois et que personne, dans la capitale des Gaules, ne prend à la légère.

A quatre jours de recevoir le Real Madrid en Ligue des champions, Lyon s'offre vendredi soir une petite répétition à Gerland, devant Nancy, à l'occasion du match avancé de la 24e journée de Ligue 1. Un match important aussi pour les hommes de Claude Puel s'ils veulent rester au contact du leader lillois et que personne, dans la capitale des Gaules, ne prend à la légère. Nancy et seulement Nancy. Tel est le leitmotiv de l'OL depuis le début de la semaine. Si la réception du Real Madrid, en Ligue des champions mardi prochain, est évidemment dans un coin de la tête de tous les Lyonnais, c'est bien sur le match face à Nancy, programmé ce vendredi en ouverture de la 24e journée de Ligue 1, que le club s'est concentré ces derniers jours. Convaincu que c'est par le biais du championnat qu'il a une chance de décrocher en fin de saison une 12e qualification consécutive pour cette glorieuse coupe d'Europe (tour préliminaire inclus, ndlr). Sûr, monsieur Puel, tous vos joueurs sauront faire abstraction face aux Lorrains du match à venir contre le Real ? "C'est en effet une donnée à prendre en compte, répond l'entraîneur des Gones sur le site officiel du club. Ce match face à Nancy n'est pas une affiche aussi médiatique mais c'est sans doute ce genre de match qui révèle les grandes équipes. Contre Saint-Etienne, je savais que l'on serait présent comme je sais que l'on sera également au rendez-vous à Lille. Mais franchement, à quoi cela aurait servi de gagner 4-1 à Saint-Etienne si on ne fait pas un bon résultat à domicile contre Nancy ?" Pour ne pas gâcher, les Lyonnais, boostés par leur succès lors du derby à Geoffroy-Guichard, n'ont en effet pas d'alternative que d'enchaîner par une deuxième victoire en six jours. Källström: "On est focalisé sur Nancy" Malgré cette obligation de résultat, Claude Puel songe sérieusement à faire tourner son effectif car, qu'il le veuille ou non, le Real Madrid sera bien là dans quatre jours. "Si je dois le faire, ce sera devant car c'est dans ce secteur que l'on a le plus besoin de fraîcheur", renseigne-t-il. Jimmy Briand et Miralem Pjanic, moins utilisés dernièrement, pourraient bien en profiter pour grappiller du temps de jeu. L'entraîneur lyonnais a en tout cas le choix des hommes, même si Hugo Lloris, rattrappé par une rhino-pharyngite, et Lisandro, touché à la cuisse, ont déclaré forfait. Le gardien de but de l'équipe de France qui lundi, sur les ondes de RMC, a avoué un petit penchant pour Manchester United, un "des clubs qui me font rêver, a-t-il précisé avant d'expliquer juste après qu'il n'est pas question de départ de Lyon pour le moment." Du côté de Tola Vologe, les joueurs sont en tout cas sur la même longueur d'onde que leur coach. "Pour l'instant on est focalisé sur Nancy et les trois points à prendre", martèle lui aussi Kim Källström sur le site internet de l'OL. Le milieu de terrain norvégien qui garde de hautes ambitions pour cette fin de saison. "Je crois au titre, clame-t-il. Il faut qu'on commence à récupérer des points au classement et ce dès le prochain match." Cinquième, à un seul point de la troisième place occupée par Marseille mais à sept longueurs du leader lillois, Lyon n'a en effet plus trop de calculs à faire s'il veut redevenir champion de France. Battre Nancy est une obligation, et le Real attendra.