Lyon, ne pas rompre le charme

  • A
  • A
Lyon, ne pas rompre le charme
Partagez sur :

A l'aise en championnat comme sur la scène européenne, Lyon connaît un début de saison faste. Après quelques hésitations lors de la reprise, l'OL entend bien à présent surfer sur sa vague de succès à l'heure de recevoir Nancy à l'occasion de la 4e journée de Ligue 1, samedi.

A l'aise en championnat comme sur la scène européenne, Lyon connaît un début de saison faste. Après quelques hésitations lors de la reprise, l'OL entend bien à présent surfer sur sa vague de succès à l'heure de recevoir Nancy à l'occasion de la 4e journée de Ligue 1, samedi.Tout sourit à Lyon en ce moment. Leur mission européenne remplie, après une qualification pour la phase de groupes de la Ligue des Champions acquise aisément face à Anderlecht, les Gones reviennent aux affaires de la Ligue 1 à l'occasion de la 4e journée de championnat et la réception de Nancy, samedi.Hésitant à ses débuts, l'Olympique Lyonnais avait conclu sa première sortie de la saison sur un match nul face au Mans (2-2) à peine effacé, le week-end suivant, par un court succès face à Valenciennes (1-0). Une entrée en matière laborieuse qui pouvait laisser croire que les automatismes entre nouvelles recrues et anciens cadres étaient loin d'être acquis.L'Europe a depuis permis aux hommes de Claude Puel d'affirmer un tempérament offensif qu'on ne lui soupçonnait peut-être pas. Après les départs de ses maîtres à jouer, Juninho et Benzema, durant l'intersaison, Lyon semble avoir trouvé la formule magique, celle qui lui a permis d'inscrire pas moins de 12 buts toutes compétitions confondues en quatre matches de rang.Lisandro Lopez, la terreur des défensesOutre l'adaptation réussie de ses nouvelles recrues, Gomis et Bastos, la révélation de Pjanic, Lyon a trouvé en Lisandro Lopez un buteur hors-paire mais surtout un véritable meneur de troupes. L'Argentin, toujours en proie à quelques douleurs aux adducteurs, devrait bien tenir son rang, samedi. Une concurrence qui a de quoi inquiéter les défenses adverses. "Par rapport à la saison dernière, je trouve que l'OL propose plus de jeu et évolue davantage en équipe. Il y aussi de fortes individualités avec Gomis et Lopez. Lui, c'est un sacré client. Il faudra se méfier de ses appels dans le dos...", prévient Sami, le défenseur de Nancy sur le site du club.Leader éphémère de la Ligue 1 à l'issue de la 2e journée, la formation lorrainea rapidement déchanté en s'inclinant au Mans (2-1) le week-end passé. "On est complètement passé à côté de notre sujet", analysait à cette occasion Bracigliano sur le site de l'ASNL, avant d'ajouter: "le match de Lyon arrive peut-être au bon moment pour rebondir". Sans Chrétien, blessé au tendon d'Achille, les hommes de Pablo Correa devront pour ce faire briser une série de huit défaites consécutives à Gerland en championnat...