Lyon mise sur la carte jeune

  • A
  • A
Lyon mise sur la carte jeune
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Lyon débute sa saison samedi face à Monaco avec un effectif très rajeuni.

LIGUE 1 - Lyon débute sa saison samedi face à Monaco avec un effectif très rajeuni. La tendance estivale de cet été 2010 à Lyon se résume à un mot: le titre. Il faut dire qu'après avoir dominé sans partage la Ligue 1 en s'offrant sept sacres de rangs, les Gones restent sur deux années vierges de trophées. Un régime forcé qui n'est pas du goût du club rhodanien, contraint en quelques mois de passer du statut de vainqueur incontesté à celui de challenger. Pour inverser la tendance et retrouver le seul rang qui intéresse Jean-Michel Aulas, celui de n°1, l'OL n'a pas fait de folies lors du mercato et s'appuiera sur une jeunesse prometteuse pour espérer briller. Un an après un marché estival onéreux marqué par les arrivées de Lisandro Lopez, Aly Cissokho, Michel Bastos et Bafétimbi Gomis pour plus de 70 millions d'euros, la crise financière mondiale a eu raison des dépenses faramineuses de l'exécutif lyonnais, Jean-Michel Aulas ayant signé un unique chèque de 6 millions d'euros pour enrôler Jimmy Briand. L'ancien Rennais fait figure d'unique recrue dans cette intersaison 2010. Après s'être attelé à dégraisser sa masse salariale avec les départs de Bodmer, Clerc, Piquionne, Govou et Boumsong, l'OL ne semble pas presser de se délester d'un argent devenu précieux pour se renforcer. Briand, seule recrue "Pour l'instant, il y a un seul renfort avec l'arrivée de Jimmy Briand, rappelait l'entraîneur Claude Puel sur le site officiel lyonnais jeudi. C'est une bonne pioche au niveau du joueur et de l'homme. Après on verra pour d'autres mouvements. On ne part pas dans l'inconnu, mis à part les blessures de Lisandro et Delgado. On a un effectif conséquent et de qualité." Visiblement satisfait des hommes à sa disposition, le technicien devrait donc composer avec un effectif qu'il connaît sur le bout des doigts auquel viendront s'ajouter des jeunes pousses pleines d'avenir. Si l'austérité est de mise, l'OL se tourne vers ce qu'il maîtrise désormais: la formation. Ainsi, les six champions d'Europe U19 présents dans l'effectif rhodanien devraient glaner du temps de jeu dans cet exercice 2010-2011. Si les amateurs de football tricolore ont déjà vu Thimothée Kolodziejczak, Yanis Tafer ou Clément Grenier à l'oeuvre sur les pelouses de Ligue 1, ils devraient découvrir Sébastien Faure, Enzo Reale et surtout Alexandre Lacazette lors des prochaines semaines. Les champions d'Europe ne sont pas seuls et il faudra également compter sur un attaquant prometteur, Harry Novillo. Si cette jeunesse ne devrait pas prendre le pouvoir à court terme, elle aura en tout cas un rôle important à jouer dans la mission reconquête que s'est fixé l'OL cette saison. "On verra avec les jeunes, nuance tout de même Puel. Il y a des jeunes de qualité qui commencent à être intéressants. Mais, il y a une différence entre un championnat d'Europe des jeunes et des matchs de championnat, de Ligue des champions. Il faut être patient avec eux." Dès samedi, ils pourraient pourtant être sollicités puisque Lyon devra composer avec les absences sur blessure de Lisandro Lopez et Cesar Delgado et la suspension d'Anthony Réveillère pour l'ouverture de la saison et la réception de l'AS Monaco à Gerland.