Lyon, le retour de bâton

  • A
  • A
Lyon, le retour de bâton
Partagez sur :

L'Olympique Lyonnais a baissé pavillon... Après une série de quatre succès consécutifs, les Gones ont subi la loi de Valenciennes qui a montré bien plus d'envie que son adversaire (0-1). Déjà bousculés face à Evian, les hommes de Garde ont cette fois failli au niveau de l'état d'esprit. Avec le revers de Montpellier et le match nul de Lille, il y avait pourtant une belle opération à effectuer au classement...

L'Olympique Lyonnais a baissé pavillon... Après une série de quatre succès consécutifs, les Gones ont subi la loi de Valenciennes qui a montré bien plus d'envie que son adversaire (0-1). Déjà bousculés face à Evian, les hommes de Garde ont cette fois failli au niveau de l'état d'esprit. Avec le revers de Montpellier et le match nul de Lille, il y avait pourtant une belle opération à effectuer au classement... Un feu d'artifice à Valenciennes. Et c'est Lyon qui était à l'intérieur du cadeau de Noël pour les supporters du stade du Hainaut. Après avoir frôlé la correctionnelle à domicile face à Evian, les Gones n'ont pas retenu la leçon. Bousculés d'entrée de jeu, les coéquipiers d'un Gourcuff aux abonnés absents n'ont pas su se rebiffer à temps pour éviter une défaite qui va sans doute leur faire mal. Car au-delà de la défaite, il y aura forcément de gros regrets sur ce match mais également sur les conséquences puisque Montpellier a perdu tandis que Lille a été tenu en échec... Mais avant de regarder les autres, il faut d'abord s'intéresser à son propre match. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ce sont les Valenciennois qui démarrent pied au plancher. Une envie qui se traduit immédiatement par une frappe un peu trop croisée de Danic (4e) puis une nouvelle opportunité avec un centre qu'Aboubakar laisse passer pour Danic qui reprend juste à côté (5e). Lyon tente bien de réagir mais sans vraiment se montrer dangereux. C'est au contraire sur un coup franc de Kadir que VA va faire la différence. Car sur le coup, Gomis se jette, le ballon rebondit sur Cissokho qui trompe bien involontairement Lloris (1-0, 28e). Une ouverture du score logique pour des Valenciennois dominateurs. Lyon réveil trop tardif L'OL baisse la tête et subit un deuxième coup dur avec la sortie prématurée de Cris blessé qui cède sa place à Koné (41e). Les Gones bouclent tout de même la première période par une reprise signée Lisandro (45e+2). C'est évidemment trop peu... "C'était dur pour nous, on n'a pas été au niveau en ce qui concerne l'état d'esprit, on a de la chance d'être mené 1-0. Il faudra travailler bien plus défensivement pour récupérer plus de ballon car sans ballon on ne peut rien faire", reconnaît Källström à l'antenne de Foot+. Connaître les maux n'implique pas de trouver les solutions... Car ce sont bien les Nordistes qui insistent et sur un corner, Lovren manque de marquer contre-son-camp (51e). C'en est trop pour Rémi Garde qui remplace Gourcuff par Gomis (54e) puis Briand par Pied (69e). L'OL piétine mais finit par retrouver du gaz en toute fin de rencontre. Si Lacazette est repris in extremis par Isimat-Mirin (72e), Lisandro trouve la transversale (77e) ! Les Rhodaniens sont désormais lancés et pressent haut. Il faut une superbe parade de Penneteau face à Lacazette (87e) pour sauver VA. Les hommes de Sanchez frôlent de nouveau la correctionnelle sur ce coup franc de Källström repoussé par le mur, le Suédois arme de nouveau et frappe sur Koné qui détourne involontairement pour un ballon qui passe de peu à côté (90e+1). La frappe de Fofana subit le même sort et passe tout près de la cage d'un Penneteau qui ne sera pas battu (90e+3). Les Gones pourront toujours regretter de ne pas avoir allumé la mèche plus tôt. Les Valenciennois, eux, peuvent se targuer de briller face aux cadors.