Lyon et Paris sous pression

  • A
  • A
Lyon et Paris sous pression
@ 1-1
Partagez sur :

LIGUE 1 - L'OL reçoit le PSG en clôture de la 22e journée.

LIGUE 1 - L'OL reçoit le PSG en clôture de la 22e journée. A Gerland, dimanche, la victoire vaudra bien plus que trois points. Dans l'esprit des Lyonnais et des Parisiens, qui s'affronteront en clôture de la 22e journée de Ligue 1, seul un succès pourra atténuer les crises qui minent actuellement les deux clubs. Ecartés des deux coupes en moins d'une semaine - à Monaco en 16es de finale de la Coupe de France (1-2), et en quarts de la Coupe de la Ligue à Lorient (1-0), l'OL a vu ses chances d'accrocher un titre cette saison considérablement réduites. Cinquièmes de Ligue 1 à douze points du leader bordelais, les hommes de Claude Puel avaient pourtant réussi un retour efficace - tout du moins en termes de résultats - après la trêve hivernale enchaînant deux victoires, à l'extérieur, à Nancy (2-0) et Lorient (3-1). "L'équipe est en compétition dans un Championnat qui n'est pas perdu définitivement, on essaie de concourir pour se qualifier pour une 11e fois en Ligue des champions", a rassuré Jean-Michel Aulas sur l'antenne d'Europe 1, cette semaine. Derrière Bordeaux, Montpellier (2e, 42 pts), Lille (3e, 40 pts) et Monaco (4e, 39 pts), avec un match en plus, font pour le moment course en tête au jeu de places européennes. Mais le président de l'OL de rappeler : "Il ne faut pas oublier que, cette année, nous sommes encore qualifiés en huitièmes de finale. Et on a un match formidable à jouer contre le Real Madrid." Reste que pour être prêt pour ce rendez-vous face à un Grand d'Europe - le 16 février prochain, Lyon devra au plus vite retrouver au moins confiance en son jeu. Luyindula: "Il n'est pas nécessaire de se mettre plus de pression" "Il faudra repartir dimanche face à un Paris revanchard", analyse justement Rémy Vercoutre sur le site internet de l'OL. Défait par trois fois lors des quatre dernières saisons à Gerland, le club parisien se présentera tout aussi soucieux de redorer son blason. Englué dans le ventre mou du classement, à la 13e place, les hommes d'Antoine Kombouaré n'ont encore signé aucun succès en championnat en 2010, leur dernière victoire remontant au 23 décembre dernier face à Grenoble (4-0). "Il n'est pas nécessaire de se mettre plus de pression qu'il y en a déjà", tempère Peguy Luyindula sur le site internet du PSG avant de concéder : "Nous n'avons plus le choix. Si on a l'ambition de jouer une place européenne, on se doit de faire un bon résultat [...]". Un bon résultat qui pourrait peut-être ramener un semblant de calme parmi les supporters parisiens qui n'ont d'ailleurs à cette occasion pas été autorisés à se rendre à Lyon par le biais de leurs associations suite aux incidents qui avaient émaillé la rencontre Lille-PSG le 16 janvier dernier. Et les récentes déclarations de Sébastien Bazin, le représentant de Colony Capital et actionnaire majoritaire du club, n'ont pas apaisé leur courroux...