Lyon dans le rythme

  • A
  • A
Lyon dans le rythme
Partagez sur :

Quatre jours après son épique qualification européenne à Zagreb, Lyon a brisé l'invincibilité lorientaise à domicile, s'imposant 1-0 dans le cadre de la 17e journée de Ligue 1. Alexandre Lacazette a marqué le seul but de la rencontre, permettant à l'OL de rester à portée des places qualificatives pour la Ligue des champions après les victoires de Lille et Paris.

Quatre jours après son épique qualification européenne à Zagreb, Lyon a brisé l'invincibilité lorientaise à domicile, s'imposant 1-0 dans le cadre de la 17e journée de Ligue 1. Alexandre Lacazette a marqué le seul but de la rencontre, permettant à l'OL de rester à portée des places qualificatives pour la Ligue des champions après les victoires de Lille et Paris. Lyon a tenu le choc. Si l'OM a paru émoussé par son épique succès à Dortmund (3-2) mardi en Ligue des champions au moment de concéder samedi un nul frustrant face à Bordeaux (0-0), l'OL a su aller chercher la victoire ce dimanche soir, signant son troisième succès consécutif en Ligue 1. Sans franchement séduire lors d'un match peu palpitant mais l'essentiel était ailleurs pour les Rhodaniens. Car le défi était des plus relevé pour l'OL ce dimanche avec un déplacement au Moustoir sur la pelouse d'un FC Lorient toujours invaincu sur sa pelouse. Les Lyonnais n'avaient pourtant pas le choix, le succès de Lille face à Dijon (2-0) dans l'après-midi les forçant à s'imposant pour ne pas voir les places qualificatives pour la Ligue des champions s'éloigner à cinq points, quatre en cas de match nul. Quatre jours après l'exploit décrié de Zagreb (7-1), Rémi Garde avait choisi de reconduire en pointe son héros de Croatie, Gomis auteur d'un quadruplé mercredi, Lacazette prenant le couloir gauche en l'absence de Bastos... Lisandro en fait les frais en prenant de nouveau place sur le banc des remplaçants. Il s'en faut pourtant de peu pour que l'OL ne soit pas cueilli à froid, Cris étant totalement pris de vitesse par Monnet-Paquet sur l'aile gauche avant de tenter un tacle osé. L'ancien Lensois s'effondre et M.Kalt montre le point de penalty... avant de se raviser pour siffler un coup franc à la limite de la surface (2e). Frappé par Coutadeur, ce coup franc trouve les poings de Lloris vigilant. Comme pour se rassurer, Lyon passe la première demi-heure à faire tourner, testant ses aptitudes à faire le jeu sur la pelouse synthétique des Bretons. Lacazette plein d'envie Gourcuff touche beaucoup le ballon et oriente bien le jeu mais Lyon ne parvient pas à créer le danger sur le but d'Audard. Seule occasion à se mettre sous la dent, un coup franc lointain de Gourcuff suite à une frappe de Romao sur Gonalons trouve Llovren qui ne peut cadrer sa reprise (28e). Bien trop peu, la mi-temps intervenant avant même qu'on n'ait pu voir le moindre tir cadré... Si Christian Gourcuff tente de réagir en faisant entrer Campbell à la place de Sunu, Rémi Garde ne change rien. Plus incisifs, les attaquants lyonnais se trouvent mieux dans les 30 derniers mètres. Lacazette sert Gomis dans la surface, bien pris par Ecuele Manga. Si l'ancien Stéphanois est contré, le ballon revient à l'entrée de la surface où Lacazette reprend du plat du pied droit pour tromper Audard de près (0-1, 54e). Garde exulte, conscient que son équipe a peut-être fait le plus dur. D'autant que l'OL ne lâche rien, Gomis manquant le cadre avant que Lacazette, encore lui, ne bute sur Audard (55e, 59e). Gourcuff, convaincant, cède sa place à Ederson, Gonalons poursuivant lui son très bon travail au milieu pour verrouiller le camp lyonnais. L'OL gère, maitrise son match ne laissant que peu d'occasions à des Lorientais privés d'espace et d'idées. Emeghara a beau être bien servi par Mareque devant la surface, le Suisse rate totalement sa frappe du pied gauche, Lloris captant sans problèmes (87e). Lyon tient son succès et conclut de belle manière son éprouvante mais si importante semaine... Jimmy Briand, très actif mais maladroit, peut savourer devant les caméras de Foot + : "On est parti sur des bases de solidarité, on le montre à chaque match, il faut continuer comme ça jusqu'à la trêve pour engranger le plus de points. On prend du plaisir à faire des efforts les uns pour les autres, on a un groupe de qualité, il faudra compter avec nous jusqu'au bout." Le signe d'une ambition retrouvée.