Lyon dans la douleur

  • A
  • A
Lyon dans la douleur
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - Lyon a battu de justesse Lens samedi lors de la 24e journée.

LIGUE 1 - Lyon a battu de justesse Lens (1-0), samedi lors de la 24e journée. Critiqué pour la faible qualité de son jeu, l'Olympique Lyonnais avait à coeur de faire taire ses détracteurs samedi à l'occasion de la réception de Lens, dans le cadre de la 24e journée de Ligue 1. Si les Gones ne se sont guère montrés plus séduisants dans le jeu, ils ont eu la satisfaction de renouer avec la victoire (1-0), eux qui restaient sur un triste nul face à Toulouse (0-0). Pour cette rencontre au Stade Gerland, Claude Puel avait opté pour un quatuor offensif composé de Sydney Govou, Michel Bastos, Miralem Pjanic et Bafétimbi Gomis, Lisandro Lopez prenant place sur le banc au côté de Cesar Delgado. Une tactique qui ne se révèlera guère payante en première période, les Rhodaniens ne se créant pas vraiment d'occasions. A l'inverse, les Sang et Or se montrent dangereux en contre, à l'image de cette tête décroisée d'Issam Jemaa, sauvée in extremis par Hugo Lloris, juste avant le repos (1-0, 45e). Sûrement secoués par leur entraîneur dans les vestiaires, les Lyonnais se montrent plus entreprenants en seconde période. S'il faut une nouvelle parade décisive de Lloris sur un centre rentrant de Kévin Monnet-Paquet (48e), Sydney Govou réalise un superbe enchaînement contrôle de la poitrine et retourné acrobatique, à la suite d'un centre venu de la gauche d'Aly Cissokho, mais Vedran Runje est sur la trajectoire (54e). Les entrées payantes de Lisandro et Delgado Quand ce n'est pas le gardien lensois qui s'interpose, c'est Roudet, collé au poteau, qui repousse sur la ligne une tête de l'international tricolore, consécutive à un corner de Pjanic (62e). L'entrée de Lisandro, à la 56e minute à la place de Kim Kallström, puis celle de Delgado, qui supplée Bastos à la 69e, vont faire la différence. Govou s'échappe côté droit et sert l'ancien attaquant de Porto. Ce dernier temporise et offre un caviar à son compatriote argentin sur le côté gauche. Delgado trompe Runje du plat du pied (1-0, 77e). L'OL s'impose dans la douleur et reste ainsi à la quatrième place, avec cinq longueurs de retard sur Bordeaux qui accueille Saint-Etienne dimanche, et Montpellier, vainqueur de Grenoble (1-0). Lille, qui a battu Boulogne-sur-Mer (3-1), garde une petite longueur d'avance sur le club rhodanien alors que l'OM, tombeur de Monaco (2-1), reste sur ses talons. La lutte pour le titre et les places européennes ne fait que commencer...