Lyon comme sur des roulettes

  • A
  • A
Lyon comme sur des roulettes
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - L'OL s'est hissé en tête du groupe E de la C1, mardi, en dominant la modeste équipe de Debrecen (4-0).

L'OL a parfaitement maîtrisé son sujet, mardi en Hongrie, en étrillant Debrecen (4-0) lors de la 2e journée de la Ligue des Champions. Un succès qui place les Lyonnais en tête du groupe E après la défaite de Liverpool à Florence (0-2).Une promenade de santé. Voilà à quoi a ressemblé la prestation de l'Olympique Lyonnais sur la pelouse de Debrecen, mardi, lors de la 2e journée de la Ligue des Champions. Les hommes de Claude Puel n'ont, en effet, pas souffert pour enregistrer une deuxième victoire en deux rencontres dans la compétition en dominant largement une équipe hongroise dépassée (4-0).Avec six points au compteur, les joueurs rhodaniens prennent la tête du groupe E en profitant du revers de Liverpool sur la pelouse de la Fiorentina (0-2). L'OL semble déjà bien parti pour obtenir un des deux tickets pour les huitièmes de finale. Alors que beaucoup se demandaient si les Gones allaient pouvoir surmonter leurs nombreuses blessures et si la défense, secteur le plus touché, allait tenir le coup, les protégés du Président Aulas ont tout simplement prouvé qu'ils possédaient de la ressource.Et il n'a pas fallu attendre longtemps avant de s'en apercevoir. Dès la troisième minute, Kim Källström reprend de volée un corner tiré en retrait par Miralem Pjanic pour l'ouverture du score (1-0). Une première combinaison victorieuse qui sera suivie dix minutes plus tard par un maître coup franc du même Pjanic (2-0). L'affaire est déjà entendue.Anfield, prochaine étapeSurpassés, les Magyars ne vont faire que de la figuration. Sidney Govou voit sa tête décroisée prolongée involontairement dans le but hongrois par Czvitkovics (3-0, 34e). Le suspense n'est plus de mise au stade Puskas. Bafé Gomis trompera une dernière fois Poleksic en seconde période, clôturant ainsi la démonstration lyonnaise (4-0, 51e).S'il faut relativiser l'opposition qui était proposée aux Lyonnais, il faut également reconnaître que l'OL a bien négocié ce match piège et se place ainsi dans les meilleures conditions avant de rendre visite à Liverpool à Anfield, le 20 octobre prochain.