Lyon battu par la Juve

  • A
  • A
Lyon battu par la Juve
@ Maxppp
Partagez sur :

FOOT - Lyon s'est incliné de peu face à la Juventus Turin en amical (1-2).

FOOT - Lyon s'est incliné de peu face à la Juventus Turin en amical (1-2). Les hommes de Claude Puel ont rendu une copie intéressante face à la Juventus, malgré une infériorité numérique pendant près de 65 minutes de jeu et la présence de nombreux jeunes qui auront eu droit à un baptême du feu bien chaud... Pour cette troisième rencontre amicale, Claude Puel avait décidé d'évoluer avec un trio offensif inédit composé de Pied à gauche, Abenzoar à droite et Belfodil plein axe. Les Gones mettent quelques minutes avant de trouver la bonne carburation, d'abord chahutés. Sur une longue ouverture de Gonalons, Belfodil se fait faucher par Chiellini en pleine surface (21e). Ederson trompe Storari (1-0, 22e), un premier but qui met en exergue la bonne volonté des Rhodaniens désireux de ne pas se laisser impressionner. Aly Cissokho tombe dans le piège et se fait expulser pour s'être vengé en donnant un coup de pied à Martinez (26e). L'arbitre se trompe ensuite en accordant un penalty à la Juve pour un plongeon d'Amauri à côté de Lovren. Del Piero ne se pose pas de question (1-1, 39e). Lyon a fait les efforts A la pause, Luigi Del Neri change ses cartouches avec les entrées de Diego, Pepe et Trezeguet, tandis que Claude Puel fait entrer Pjanic, Briand et Gomis, en dépit de l'infériorité numérique. Diego distille un coup franc, Pepe place sa tête et oblige Vercoutre à une belle parade (58e). Diego remet ça mais d'un coup franc direct qui passe de peu au-dessus (65e). A l'image de son homologue, Puel multiplie les changements avec les entrées de Boumsong et Umtiti à la place de Cris et Ederson (70e). La Juve finit tout de même par faire la différence grâce à un coup de patte de Diego qui, d'une louche, sert Pepe lancé et qui ne laisse aucune chance à Vercoutre (2-1, 75e). Lyon n'abdique pas et Källström essaye de déposer un coup franc tout en finesse, ce qui oblige Storari à une parade au pied de son poteau (89e). Malgré leurs efforts, les Lyonnais repartent de Calabre avec un deuxième revers de rang après celui concédé face au Sporting.