Lyon au pied du mur

  • A
  • A
Lyon au pied du mur
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE 1 - L'OL doit s'imposer face à Monaco pour remonter sur le podium.

LIGUE 1 - L'OL doit s'imposer face à Monaco pour remonter sur le podium.Un nul qui pourrait coûter cher... Jean-Michel Aulas, frustré, ne décolérait pas à l'issue du match nul de Lyon à Valenciennes (2-2), samedi, à l'occasion de l'avant-dernière journée de Ligue 1. Un résultat en demi-teinte qui place un peu plus l'OL au pied du mur à l'occasion d'un match en retard de la 34e journée face à Monaco, mercredi. Avec quatre points de retard sur Lille (2e), les Gones (4e) n'ont désormais plus leur destin en mains dans la course à la qualification directe pour la prochaine Ligue des champions (phase de groupes) mais à deux longueurs seulement d'Auxerre (3e), les hommes de Claude Puel sont toujours en mesure d'assurer leur objectif européen. Une nécessité sportive mais également financière pour le club comme l'a laissé entendre le président lyonnais très mécontent de l'arbitrage à Nungesser, samedi. "A l'arrivée, c'est vingt millions d'écart", lâchait Jean-Michel Aulas devant les caméras de Canal +, avant de pointer du doigt ces "arbitres qui ne savent pas" et pourraient mettre en péril la manne financière que représente pour le septuple champion de France une qualification pour la plus lucrative des compétitions européennes. Côté joueur pourtant, on soulignait plus volontiers les propres carences de son équipe. "On était venu ici [à Valenciennes] avec l'intention de prendre trois points. On repart avec un point acquis dans les dernières minutes. On n'a pas été bon ce soir, analysait ainsi Jean-Alain Boumsong sur le site du club, au regard du match on va dire que c'est un bon point de pris".A l'heure de recevoir Monaco, équipe dénuée de toute pression en cette fin de saison, le défenseur rhodanien enjoint ses coéquipiers à ne pas céder à la crispation. "Nous devons gagner nos deux derniers matches. Il faudra les aborder dans la sérénité", confie Boumsong. Les enjeux qui pèsent sur les épaules lyonnaises ne seront-ils toutefois pas trop lourds à supporter ? En cas de défaite ou même de nul face à l'ASM, Auxerre conserverait sa troisième place avant l'ultime levée de championnat. "Nous aurons besoin d'un public à fond derrière nous à Gerland", réclame Claude Puel. Après la perte du titre de champion de France, au profit de Bordeaux l'an passé, nul doute que ce dernier gronderait s'il venait à être privé de Ligue des champions l'an prochain, lui qui y goûte depuis dix ans sans discontinuer...