Lyon attend du monde

  • A
  • A
Lyon attend du monde
Partagez sur :

Claude Puel a été très clair: "il n'y aura pas d'arrivées" cet hiver. L'entraîneur de l'OL compte bien s'appuyer les retours de certains blessés pour cette deuxième partie de saison, qui débute samedi soir à Caen en 32e de finale de la Coupe de France. Mais pour Yoann Gourcuff, la reprise pourrait être plus tardive.

Claude Puel a été très clair: "il n'y aura pas d'arrivées" cet hiver. L'entraîneur de l'OL compte bien s'appuyer les retours de certains blessés pour cette deuxième partie de saison, qui débute samedi soir à Caen en 32e de finale de la Coupe de France. Mais pour Yoann Gourcuff, la reprise pourrait être plus tardive. "Le mercato d'hiver est néfaste, il n'y aura pas d'arrivées." Les rumeurs de transferts, traditionnelles au mois de janvier, Claude Puel ne veut même pas en entendre parler du côté de Lyon. A part Jean II Makoun, qui a pour l'instant fait l'objet d'offres "pas acceptables" mais qui ne quittera pas le club à prix cassé, personne ne devrait partir non plus. Les renforts espérés par l'entraîneur de l'OL ne sont pas ailleurs, ni en Ligue 1 ni à l'étranger, mais bien à l'infirmerie du club, très bien remplie depuis le début de saison. C'est dans cette réserve que le technicien rhodanien compte piocher jusqu'au mois de mai prochain, pour permettre à l'Olympique Lyonnais de tenir la distance en championnat, en Coupe de France et, si la chance s'en mêle, en Ligue des champions. "Il est important de garder de la stabilité, d'autant qu'on a eu des blessés et des joueurs en méforme, expliquait-il en début de semaine sur lequotidien.re. Je pense à Yoann (Gourcuff), à Toul' (Toulalan), Chelito (Delgado), Eder (Ederson) et Cris qui vont revenir. Ce seront nos vrais renforts: il ne sera pas mal le mercato cette année, finalement !" Puel: "On est bien pourvu" Peu d'entre eux, si ce n'est aucun, ne devraient débuter contre Caen, samedi soir en 32e de finale de la Coupe de France. A moins que Jérémy Toulalan, qui a joué la deuxième période du match amical disputé au Maroc mercredi, ne soit finalement titularisé. Mais c'est sur la durée que ces retours de blessure vont profiter à l'OL, revenu dans la course au titre sans eux après un début de parcours compliqué en Ligue 1. "On est bien pourvu, on a un bon effectif, en plus des jeunes. Il y a peut-être des joueurs qui aimeraient avoir plus de temps de jeu, des jeunes notamment. On va faire le point sur les demandes et velléités, mais je ne pense pas qu'il y aura beaucoup de changements", explique ainsi Claude Puel. Le seul bémol, en attendant que Cesar Delgado et Ederson soient complètement remis, reste le cas Yoann Gourcuff. Alors qu'il devait reprendre normalement l'entraînement à Marrakech, où les Gones étaient en stage, l'international français a souffert de problèmes intestinaux qui l'ont retardé dans sa préparation. "Il a été sur le flanc pendant deux jours, c'est embêtant pour lui et pour nous, à chaque fois ses reprises sont saccadées, et je ne sais pas s'il sera opérationnel à Caen", indique dans les colonnes du Progrès Claude Puel, qui ne prendra donc aucun risque avec son meneur de jeu face au Stade Malherbe. Tout comme avec Cris, qui ne retrouvera le groupe que la semaine prochaine.