Lyon à l'épreuve d'Anfield

  • A
  • A
Lyon à l'épreuve d'Anfield
Partagez sur :

FOOTBALL - Lyon se déplace à Liverpool, pour conserver sa place de leader du groupe E.

Leader de la poule E, Lyon se déplace à Liverpool, mardi dans le cadre de la troisième journée de la Ligue des champions. Défait à domicile face à Sochaux samedi (0-2), l'OL n'aborde pas la rencontre dans les meilleurs dispositions, mais les Reds ne sont pas non plus dans des conditions optimales, avec notamment le forfait de Fernando Torres.A un match près, Lyon aurait presque pu aborder son déplacement à Liverpool avec un costume de favori. Invaincu depuis cinq mois, Lyon n'avait en effet pas connu la défaite cette saison. Mais le faux pas face à Sochaux à Gerland (0-2) fait tâche. Néanmoins, au vu de l'engagement plus que douteux du collectif rhodanien, on peut supposer que la traditionnelle décompression d'avant Ligue des champions est passée par là et que la motivation sera toute autre dans l'enceinte mythique d'Anfield."On a déjà oublié Sochaux. On est prêt pour être plus performant que samedi. Samedi, c'était un accident. Je suis convaincu que l'on va faire un grand match", confirme ainsi Miralem Pjanic en conférence de presse d'avant-match. Son entraîneur, Claude Puel, ne dis pas autre chose: "J'ai la sensation que notre équipe est capable de faire un math de haut niveau, c'est un privilège de jouer dans ce stade. On a des joueurs expérimentés qui ont l'habitude de ce genre de match". Puel: "J'aurais préféré qu'ils soient dans une meilleure passe"Pour le technicien lyonnais, le fait d'affronter un Liverpool, en difficulté en Premier League (8e et battu ce week-end par Sunderland (0-1)), et privé de son attaquant Fernando Torres, n'est pas forcément une bonne nouvelle: "J'aurais préféré qu'ils soient dans une meilleure passe. Aujourd'hui, cette équipe a l'obligation de résultat ce qui renforce pour nous la difficulté de prendre des points. Cela reste un énorme potentiel, même sans Torres". L'heure n'est d'ailleurs pas à l'inquiétude du côté des Reds, comme l'a confirmé Daniel Agger en conférence de presse. "On sait ce qu'il faut faire et on est en train de rectifier le tir. Il n'y a pas de manque de confiance dans le groupe, on sait que l'on est une bonne équipe, reste à le démontrer sur le terrain", souligne le défenseur danois. "L'effectif est maintenant sur la bonne voie, on peut désormais se concentrer. Nous devons l'emporter demain (mardi, ndlr) contre l'OL, nous sommes concentrés exclusivement sur ce match", confirme Rafa Benitez, un entraîneur en difficulté qui ne veut pas douter.