Luyindula mis sur la touche

  • A
  • A
Luyindula mis sur la touche
@ REUTERS
Partagez sur :

LIGUE 1 - Avant un probable licenciement, l’attaquant du PSG a été mis à pied à pied.

Il est bien loin le temps où Peguy Luyindula sauvait le club parisien de la relégation en inscrivant plusieurs buts en fin de saison 2007. Barré par Antoine Kombouaré depuis l’année dernière, l’attaquant de 32 ans est devenu personne non grata au PSG. Lundi, les dirigeants ont décidé de le mettre à pied, avant un probable licenciement. 

Un différend avec Kombouaré 

L’affaire remonte à la saison dernière. Lors de la demi-finale de Coupe de la Ligue perdue (1-0) par les Parisiens, le coach appelle Peguy Luyindula qui refuse de rentrer. Après ce coup de tête, les relations entre les deux hommes ne cesseront de se détériorer. Lundi, après une nouvelle absence du joueur au Camp des Loges pour l’entraînement, le club a mis fin au conflit en décidant une mise à pied de son ancien joker de luxe. 

Via un communiqué des plus laconiques publié sur son site Internet, le PSG a justifié sa démarche par "le comportement récent de Peguy Luyindula" sans donner plus de détails. Pour l’avocat du joueur, Me Yves Repiquet, le club reprocherait également au joueur "le non-respect des directives de la hiérarchie". "Quand on veut tuer son chien, on l'accuse de la rage", a commenté l'avocat. 

Un conflit devant les Prud’hommes 

Mis à pied, Peguy Luyindula a été convoqué à un entretien le 22 novembre prochain. "Je pense qu'on va lui notifier son licenciement. Mais il va se battre et il ira certainement devant la juridiction prud'homale", a commenté son avocat qui rajoute que son client est "très choqué" par cette décision. 

Ce cas n’est pas sans rappeler celui de Jérôme Rothen qui, en octobre 2010, avait fini par trouver un accord de résiliation de contrat à l'amiable avec le club après plusieurs mois d'impasse. En tout cas, le PSG va devoir gérer ce dossier au moment même où des rumeurs plutôt insistantes se font entendre sur la venue de Carlo Ancelotti pour remplacer l’actuel entraîneur, Antoine Kombouaré.