Lucho bon gré mal gré

  • A
  • A
Lucho bon gré mal gré
Partagez sur :

Considéré sur le départ depuis l'ouverture du mercato, Lucho Gonzalez jouera finalement sous le maillot marseillais cette saison. Le président Labrune a trouvé un accord vendredi soir avec les représentants de l'Argentin, lequel quittera vraisemblablement la cité phocéenne en juin 2012. Une nouvelle qui clôt probablement la campagne de recrutement de l'OM.

Considéré sur le départ depuis l'ouverture du mercato, Lucho Gonzalez jouera finalement sous le maillot marseillais cette saison. Le président Labrune a trouvé un accord vendredi soir avec les représentants de l'Argentin, lequel quittera vraisemblablement la cité phocéenne en juin 2012. Une nouvelle qui clôt probablement la campagne de recrutement de l'OM. Des touches timides à l'étranger, du côté de Malaga, de la Roma ou d'Arsenal notamment, une clause de départ jugée excessive par ces mêmes courtisans, l'avenir de Lucho Gonzalez semblait devoir se conjuguer à celui de l'OM cette saison encore. Vendredi soir, à l'issue d'une réunion tenue en présence des agents du joueur, Vincent Labrune se voulait déjà catégorique: "C'est réglé. J'ai eu Lucho dans la soirée et je peux désormais certifier qu'il va rester cette saison chez nous." Ce samedi, le site officiel du club marseillais confirme la nouvelle: "La direction de l'Olympique de Marseille confirme que le milieu de terrain du club, Lucho Gonzalez, jouera bien la saison 2011-2012 sous le maillot olympien." Fin de l'épisode... Depuis mars dernier et une agression subie à son domicile, Lucho Gonzalez avait fait part de ses envies d'ailleurs, déjà en nette perte de vitesse à l'époque sur un plan strictement sportif. Didier Deschamps, son entraîneur, s'était résigné cet été à perdre son maître à jouer, recruté à prix d'or (18 millions d'euros) deux ans plus tôt en provenance de Porto. Seulement les 12 à 13 millions d'euros réclamés par les dirigeants phocéens ont refroidi un à un les potentiels recruteurs de l'Argentin - Malaga, seul club ayant formulé une véritable offre, n'ayant pas souhaité miser plus de six millions. Or, selon La Provence, la dernière année de contrat de l'intéressé se rachètera aux alentours de quatre millions d'euros dans un an. Didier Deschamps en tout cas ne cache pas son plaisir de voir "El Comandante" rester une saison de plus à Marseille. "Je connais ses qualités. C'est plutôt une bonne chose qu'il reste avec nous", confiait-il vendredi devant la presse, rappelant néanmoins: "Il y avait différentes possibilités s'il partait ou pas. Ça aurait eu des conséquences sur le plan économique et directement ou indirectement sur le plan sportif." Du départ de Lucho Gonzalez dépendait en effet l'arrivée du renfort offensif de calibre tant espéré du côté du Vélodrome. "Il faudrait qu'un super attaquant dans un super grand club veuille venir chez nous en prêt et que, pour financer son salaire, nous prêtions un joueur. Nous n'avons absolument pas les moyens d'acheter", affirme aujourd'hui le président Labrune. "S'il y a une opportunité intéressante... On verra jusqu'à la fin du marché, on ne sait jamais", conclut Didier Deschamps.