Lucas et Pellegrini, c'est presque fait

  • A
  • A
Lucas et Pellegrini, c'est presque fait
Partagez sur :

Selon toute vraisemblance, Philippe Lucas sera le prochain entraîneur de Federica Pellegrini. La nageuse italienne a confirmé avoir rencontré l'ex-coach de sa rivale, Laure Manaudou, et être prête à travailler à Vérone avec lui. En quête de repères, Pellegrini est sans entraîneur depuis qu'elle s'est séparée de Stefano Morini fin décembre.

Selon toute vraisemblance, Philippe Lucas sera le prochain entraîneur de Federica Pellegrini. La nageuse italienne a confirmé avoir rencontré l'ex-coach de sa rivale, Laure Manaudou, et être prête à travailler à Vérone avec lui. En quête de repères, Pellegrini est sans entraîneur depuis qu'elle s'est séparée de Stefano Morini fin décembre. "Je suis très contente. Et prête." C'est par ces mots que Federica Pellegrini a conclu le message posté sur son blog, évoquant sa rencontre avec Philippe Lucas le 1er janvier dernier. Oui, la star de la natation italienne s'est bien entretenue avec l'ex-entraîneur de Laure Manaudou, son ancienne rivale. Et oui, les deux parties semblent être parvenues à un accord pour démarrer une collaboration. Pellegrini explique: "J'ai rencontré Philippe Lucas après le Jour de l'an, à Spinea, à la maison, avec mes parents, qui ont toujours été avec moi dans les choix importants. Lucas m'a dit ce que je voulais entendre et le moment est venu d'envisager avec la Federnuoto (la fédération italienne) toutes les solutions possibles." La championne olympique et recordwoman du monde du 200 mètres est sans entraîneur depuis qu'elle s'est séparée de Stefano Morini, après des Mondiaux en petit bassin décevants, en décembre à Dubaï (3e du 400 m, 7e du 200 m). Depuis la mort de son entraîneur et mentor Alberto Castagnetti à l'automne 2009, Pellegrini n'était plus aussi souveraine dans l'eau. Sa spectaculaire crise d'angoisse en séries du 400 mètres, lors de l'Euro en petit bassin à Eindhoven, en était la parfaite illustration. Selon la presse italienne, la Transalpine reprochait à Morini de ne pas l'aider à gérer son stress. Ceci pourrait expliquer le choix de Lucas, un entraîneur d'expérience. Actuellement, Lucas entraîne les Français Amaury Leveaux et Benjamin Stasiulis au Lagardère Paris Racing. Mais selon L'Equipe, il n'aurait qu'un contrat d'image avec Lagardère Unlimited, et pourrait ainsi migrer dès que possible de l'autre côté des Alpes. Ce serait le choix de Pellegrini. "Je confirme que Vérone reste pour moi l'endroit idéal pour construire le projet olympique Londres 2012, en passant par la défense de mes deux titres mondiaux (200 et 400) à Shanghai en juillet prochain", précise la nageuse. Avec ou sans Leveaux et Stasiulis, Lucas rejoindrait ainsi Pellegrini, mais aussi son compagnon Luca Marin à Vérone. A ce moment-là, ils pourraient décider de relever le défi "un peu fou" dont rêvait Castagnetti pour sa protégée: s'aligner sur 100, 200, 400 et 800 m nage libre à Londres. Pour accomplir un tel exploit, Pellegrini aura en tout cas besoin de stabilité.