Lorenzo ne lâche rien

  • A
  • A
Lorenzo ne lâche rien
Partagez sur :

Si son récent abandon en République Tchèque lui est incontestablement préjudiciable et permet à son éternel rival, Valentino Rossi d'entrevoir un peu plus les portes d'un neuvième titre, Jorge Lorenzo affirme ne rien vouloir lâcher dans la quête du graal MotoGP. A la veille du Grand Prix d'Indianapolis, "le Majorquin" est distancé de 50 points par son compatriote italien.

Si son récent abandon en République Tchèque lui est incontestablement préjudiciable et permet à son éternel rival, Valentino Rossi d'entrevoir un peu plus les portes d'un neuvième titre, Jorge Lorenzo affirme ne rien vouloir lâcher dans la quête du graal MotoGP. A la veille du Grand Prix d'Indianapolis, "le Majorquin" est distancé de 50 points par son compatriote italien. Il y a encore cinq Grands Prix, les deux pilotes Yamaha se trouvaient au coude à coude au sommet, sur une roue d'égalité dans la course au titre mondial. Depuis le TT d'Assen pourtant, la hiérarchie du MotoGP s'est nettement décantée au profit de Valentino Rossi notamment avec les abandons coup sur coup de Jorge Lorenzo en Grande-Bretagne et en République tchèque. Aujourd'hui relégué à 50 points de son homologue italien, le jeune pilote espagnol a de ce fait entrouvert la porte à un neuvième sacre du Docteur, toutes catégories confondues. Le double champion du monde 250cc n'est pas pour autant dénué de ressources. A la veille d'un Grand Prix d'Indianapolis toujours haut en couleurs, Jorge Lorenzo n'a ainsi pas manqué de donner le ton: "Je ne pense pas au championnat, je veux juste gagner une course. Je suis confiant car j'ai montré que j'étais très rapide durant ces dernières courses.""Aucun doute sur sa capacité à devenir champion du monde"Si le Docteur prenait soin le mois dernier encore de marquer son territoire: "Je suis et je resterai le maestro. [...] Lorenzo ne peut pas prétendre arriver, gagner et devenir en deux ans aussi important que Valentino", celui-ci se prononçait récemment clairement en faveur d'une prolongation de contrat de son vis-à-vis au sein de l'équipe au triple diapason: "Dans notre team, nous avons deux pilotes très rapides qui sont aussi des rivaux et cela nous donne une motivation supplémentaire".A 22 ans à peine, Jorge Lorenzo semble ainsi avoir prématurément acquis la maîtrise des ficelles de son métier. "Jorge a montré son talent, sa capacité à apprendre et à être compétitif au plus haut niveau. Nous n'avons aucun doute sur sa capacité à devenir champion du monde de MotoGP", se félicitait cette semaine Lin Jarvis, le directeur général de Yamaha Motor Racing.