Lorenzo enchaîne

  • A
  • A
Lorenzo enchaîne
@ Reuters
Partagez sur :

MOTO GP - Le pilote Yamaha a remporté le GP des Pays-Bas. De Puniet a terminé 6e.

MOTO GP - Le pilote Yamaha a remporté le GP des Pays-Bas. De Puniet a terminé 6e.C'est à se demander si Valentino Rossi n'est pas le seul à pouvoir canaliser l'énergie débordante de Jorge Lorenzo. Depuis que le Docteur a déserté les paddocks, fauché par une fracture du tibia sur le Mugello, son coéquipier au sein du team Yamaha a pris une nouvelle dimension. Certes leader du championnat MotoGP avant même l'accident du fantasque Italien, le Majorquin n'est plus aujourd'hui un simple leader, mais bel et bien un champion du monde en puissance. Ses quatre victoires et six podiums en autant de courses en attestant.Samedi à Assen, au lendemain de l'acquisition de sa seconde pole de la saison, Jorge Lorenzo a une nouvelle fois fait le plein d'unités avec une aisance déconcertante. Comme à Silverstone, Dani Pedrosa, passé de la septième à la troisième place dès le départ et sans pitié avec un Ben Spies auteur sans nul doute du meilleur lancement de sa carrière dans la catégorie reine, n'a fait illusion qu'un temps. Trop occupé du reste à se bagarrer avec un Casey Stoner qui aura longtemps rongé son frein dans la roue du Catalan, avant de lâcher prise à dix tours du but. La faute, sans doute, aux pneumatiques de sa Ducati.Ainsi, c'est avec près de trois secondes de marge que Jorge Lorenzo a coupé la ligne d'arrivée en vainqueur ce samedi encore. Trois secondes d'avance sur un Dani Pedrosa qui profite néanmoins de l'occasion pour reprendre sa position de premier dauphin au classement général, à 47 longueurs désormais de la tête. Pour Casey Stoner, troisième, le lot de consolation est également appréciable. Cantonné au quatrième rang à cinq reprises – quatre fois grâce à Nicky Hayden – Ducati s'offre là son tout premier podium de la saison.De Puniet juste derrière DoviziosoDerrière, le champion du monde de Superbike Ben Spies, déjà beau troisième du Grand Prix de Grande-Bretagne la semaine passée, confirme sa montée en puissance en MotoGP en se classant quatrième. Deuxième sur la grille de départ comme en Angleterre, Randy de Puniet se contente au guidon de sa Honda satellite de la sixième place, comme il y a six jours, mais non sans avoir rivalisé d'audace, de technique et de vitesse avec un Andrea Dovizioso pourtant crédité d'une Honda d'usine. De quoi donner des idées, peut-être, à la structure nippone. "Si je peux avoir un coup de pouce de la part de Honda, c'est bien", soufflait le pilote français devant les caméras d'Eurosport à l'issue de sa course, après avoir fait part de son amertume: "Je commence à en avoir marre. Ça a été une belle course mais c'est vraiment frustrant. C'est la troisième fois de suite que je finis sixième alors que je pouvais prétendre au podium ou à la quatrième place." La constance du Francilien devrait néanmoins finir par payer. Et pourquoi pas la semaine prochaine, à Barcelone ?