Lorenzo devra patienter

  • A
  • A
Lorenzo devra patienter
Partagez sur :

En cas de victoire au Grand Prix du Japon et après la blessure de Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo aurait décroché dimanche le premier titre de champion du monde de sa carrière dans la catégorie Moto GP. Mais l'Espagnol a dû se contenter de la 4e place, dominé par Casey Stoner, qui a réalisé le doublé après son succès en Espagne. Les Italiens Dovizioso et Rossi ont complété le podium.

En cas de victoire au Grand Prix du Japon et après la blessure de Dani Pedrosa, Jorge Lorenzo aurait décroché dimanche le premier titre de champion du monde de sa carrière dans la catégorie Moto GP. Mais l'Espagnol a dû se contenter de la 4e place, dominé par Casey Stoner, qui a réalisé le doublé après son succès en Espagne. Les Italiens Dovizioso et Rossi ont complété le podium. Jorge Lorenzo y est presque mais il devra se montrer encore patient. Son premier titre de champion du monde dans la catégorie Moto GP lui tend les bras après sa quatrième place obtenue dimanche au Grand Prix du Japon. Mais l'Espagnol, seul face à son destin après la blessure de son rival Dani Pedrosa lors des essais vendredi, n'a pas plié l'affaire. Une victoire ou une deuxième place sur le circuit de Motegi lui aurait assuré le sacre puisque Pedrosa ne devrait effectuer son retour à la compétition que pour les trois derniers Grands Prix de la saison (Australie, Portugal et Valence), soit 75 points conjugués. Lorenzo, qui dispose désormais de 69 unités de marge sur son compatriote, attend donc avec impatience l'épreuve de Sepang le week-end prochain pour enfin décrocher la timbale. Parti en quatrième position sur la grille de départ, le pilote Yamaha a assisté impuissant à la démonstration de Casey Stoner. Après avoir pris la tête de la course dès le premier virage devant le poleman Andrea Dovizioso, l'Australien n'a plus lâché prise jusqu'au drapeau à damiers pour signer sa deuxième victoire de la saison, la deuxième d'affilée après son succès à Aragon. Mais Lorenzo n'a pas pour autant oublié de faire le spectacle en livrant une belle bataille avec Valentino Rossi pour la troisième place. Les deux pilotes se sont touchés à plusieurs reprises avant que l'Italien ne prenne l'avantage pour finalement compléter le podium, le sixième depuis le début de la saison. Moto 2: Elias se rapproche du sacre Comme Jorge Lorenzo, Toni Elias n'est plus très loin du titre de champion du monde dans la catégorie Moto 2. L'Espagnol s'est imposé à Motegi devant son rival pour le sacre, Julian Simon (Suter), et a signé sa septième victoire de la saison. Le Tchèque Karel Abraham (FTR) a complété le podium. Avec 81 points d'avance sur Simon, Elias pourrait se contenter de la deuxième place dimanche prochain à Sepang pour s'assurer de succéder à Hiroshi Aoyama au palmarès du championnat du monde. Du côté des pilotes français, Jules Cluzel (Suter) a pris la 16e place et Mike Di Meglio (Suter) s'est classé 18e. 125cc: Le suspense reste de mise L'Espagnol Marc Marquez (Derbi) s'est imposé devant son compatriote Nicolas Terol (Aprilia) et le Britannique Bradley Smith (Aprilia). Les positions se resserrent donc au classement général puisque Terol ne possède plus que six points d'avance sur Marquez à quatre épreuves de la fin de la saison.