Lorenzetti: "Pas de Galactiques !"

  • A
  • A
Lorenzetti: "Pas de Galactiques !"
Partagez sur :

A contre-courant de ses concurrents, chez lesquels ont fleuri les stars, le président Jacky Lorenzetti a officialisé ce jeudi le recrutement très sage du Racing-Métro 92, sans coups d'éclats, ni surprises. A la veille d'une troisième saison de Top 14 depuis le retour du club francilien dans l'élite, la stabilité d'un effectif, qui arrive à maturité, prime avant tout. Même Dan Carter attendra...

A contre-courant de ses concurrents, chez lesquels ont fleuri les stars, le président Jacky Lorenzetti a officialisé ce jeudi le recrutement très sage du Racing-Métro 92, sans coups d'éclats, ni surprises. A la veille d'une troisième saison de Top 14 depuis le retour du club francilien dans l'élite, la stabilité d'un effectif, qui arrive à maturité, prime avant tout. Même Dan Carter attendra... Président, là où vos concurrents ont frappé fort sur le marché des transferts, votre recrutement tranche par sa simplicité... Nos concurrents ont fait très forts : c'est une année, où le Top 14 s'est renforcé plus que jamais, je suis ravi que ces clubs aient trouvé le budget nécessaire pour recruter ces vedettes. On va se régaler... Chez nous, pas de recrutement tonitruant (1), pas de Galactiques, rien de pharaonique, mais du jeune, du Jiff et de la complémentarité, de la fidélité et de la durée, c'est ce qu'on a voulu faire. On a trente-trois joueurs pro, avec la possibilité d'en engager deux supplémentaires. Des discussions sont en cours, mais sont liées au nombre de sélectionnés pour la Coupe du monde (le Racing compte à ce jour deux sélectionnés en équipe de France : Nallet et Estebanez, ndlr). Les joueurs aguerris présents au club nous ont apporté un certain fonds de jeu, maintenant, comme on l'a fait cette saison par moments, notamment au Stade de France (victoire face à Toulouse 43-21, ndlr), il faut qu'on soit capables d'envoyer un peu plus de folie, et donc plus de jeu. Avec ce recrutement sage, on a cherché à mettre de l'enthousiasme, de la jeunesse. Ça va pousser derrière et les titulaires ont intérêt à faire attention. Qu'en a-t-il été des négociations que l'on vous a prêtées avec le All Black Dan Carter, qui a finalement prolongé avec la fédération néo-zélandaise ? On a eu des discussions avec Dan, on l'a rencontré, c'est un joueur exceptionnel, mais comme il est exceptionnel, il faut qu'il puisse s'intégrer dans une équipe. Quand on a Jonathan Wisniewski, Juan Martin Hernandez, Estebanez, qui peut aussi jouer en dix, Steyn également et Matavesi, ça posait problème à Pierre (Berbizier) et interrogation... Finalement, ni l'un ni l'autre n'avions d'envie démesurée, on a décidé d'un commun accord de ne pas donner suite. Ceci dit la vie est longue, Dan est jeune, son contrat lui laisse la possibilité de deux sorties dans les années qui viennent, si l'envie de Carter de jouer en Europe, plus particulièrement en France, plus particulièrement à Paris et plus particulièrement au Racing, est forte, et si notre envie et la complémentarité avec notre effectif à ce moment-là est importante, alors je pense que Pierre regardera l'éventuelle candidature de Dan carter avec un bon oeil. Quel est l'objectif du club pour cette prochaine saison ? Faire mieux... Comme malheureusement on s'est laissé une marge de progression plus grande que ce qu'on escomptait, ce sera a priori plus facile. La stabilité de l'effectif et notre recrutement doivent nous permettre de gravir un échelon supplémentaire. Peut-être simplement nous faut-il aussi encore un peu plus de temps pour intégrer les tactiques que Pierre (Berbizier) a mis en place et pour que les joueurs soient en parfaite symbiose. Je rappelle que ce n'est que notre deuxième année de Top 14, quart de finaliste la première année, demi-finaliste la deuxième année,... Pierre positionne ses ambitions dans le jeu, c'est clair qu'en tant que président, pour les partenaires et les supporters, je me place dans la performance et j'espère en effet qu'on jouera une finale l'année prochaine. (*) Le recrutement du Racing-Métro 92 Arrivées: Boussès (centre, St. Français), Bianchin (talonneur, Grenoble), Estebanez (centre/ouvreur, Brive), Descons (demi de mêlée, Pau), Dumoulin (centre, Bourgoin), Germain (arrière, Bourgoin). Départs: Fabrice Culine, Carlo Festuccia, Jérôme Fillol, Andrea Masi, Simon Raiwalui (arrêt), Dan Scarbrough. Prolongations: Bobo, Cronjé, Dellape, Qovu, Noirot, Orlandi, Saubade, Van der Merwe, Vaquin, Wisniewski.