Loeb: "Un nouveau challenge"

  • A
  • A
Loeb: "Un nouveau challenge"
Partagez sur :

Au lendemain de sa prolongation de contrat chez Citroën, Sébastien Loeb s'est confié, sollicité par son team, livrant les clefs de sa décision. En rempilant deux ans en faveur du double chevron, l'Alsacien a opté pour "la continuité", séduit par un groupe dont "la motivation et l'engouement" ont fait mouche. "J'ai envie de continuer à gagner", martèle le septuple champion du monde.

Au lendemain de sa prolongation de contrat chez Citroën, Sébastien Loeb s'est confié, sollicité par son team, livrant les clefs de sa décision. En rempilant deux ans en faveur du double chevron, l'Alsacien a opté pour "la continuité", séduit par un groupe dont "la motivation et l'engouement" ont fait mouche. "J'ai envie de continuer à gagner", martèle le septuple champion du monde. Pourquoi avez-vous décidé de rempiler en WRC ? Le choix n'a pas été évident... Déjà il a fallu savoir si je voulais continuer en rallye ou aller en circuit. En début d'année, j'ai commencé à chercher des portes de sortie, histoire d'assurer mes arrières. Mais plus l'heure de la décision approchait, plus il m'était difficile de choisir et de faire une croix sur le rallye, de tourner la page et de passer à autre chose. Qu'est ce qui a fait pencher la balance en faveur de Citroën ? Je me suis retrouvé avec un choix à faire entre deux équipes. Les deux ont montré pas mal de détermination pour me convaincre. Elles m'offraient deux opportunités très différentes. Chez Citroën, c'était la continuité assurée, quelque chose que je connais bien, et mon choix s'est porté sur cette option. Volkswagen, attendu pour 2013, vous a vraiment tenté un moment donné, non ? Je suis plutôt en fin de carrière désormais. Je ne peux pas me projeter au-delà de deux ans... Est-ce que pour un an de compétition ça valait le coup de briser toutes les relations que j'ai avec Citroën, tout ce que l'on a construit ensemble, notre image commune notamment ? Citroën et le groupe PSA m'ont aidé dans mon choix, par leur motivation et leur engouement. C'est ce qui m'a fait trancher en leur faveur. Avez-vous des garanties pour les deux saisons à venir ? Il y a un nouveau challenge à relever alors je me suis remis en mode rallye. A partir de là, la piste Citroën était la plus séduisante à mes yeux. On est à peu près tous d'accord dans le groupe sur les objectifs futurs. J'ai envie de continuer à gagner, c'est ce que tout le monde souhaite ici. On a tous le même but donc ça me semble une bonne idée que de continuer. Vous a-t-on poussé à vous décider rapidement ? La deadline ne dépendait que de moi mais je me suis dit à un moment donné qu'il fallait que je choisisse. Tout le monde attendait ma réponse, j'ai pris le temps de la réflexion, et voilà, c'est décidé !