Loeb: "Un grand moment"

  • A
  • A
Loeb: "Un grand moment"
Partagez sur :

En profitant de l'abandon de son principal rival Mikko Hirvonen lors de la deuxième étape du rallye de Grande-Bretagne, Sebastien Loeb s'est assuré ce vendredi un huitième titre de champion du monde. Retrouvez les déclarations des principaux protagonistes de la course après le sacre du pilote alsacien.

En profitant de l'abandon de son principal rival Mikko Hirvonen lors de la deuxième étape du rallye de Grande-Bretagne, Sebastien Loeb s'est assuré ce vendredi un huitième titre de champion du monde des pilotes. Retrouvez les déclarations des principaux protagonistes de la course après le sacre de l'Alsacien. Sebastien Loeb, champion du monde pour la huitième année consécutive: "Cela fait bizarre car nous sommes au milieu d'un rallye et on gagne le titre ici en Grande-Bretagne. C'est un scénario différent de ce que l'on fait habituellement. On prend ce titre avec plaisir, d'autant que ce n'était pas gagné. Il a fallu se battre car les conditions étaient piégeuses. C'est un grand moment. Cela a été très difficile, d'autant que Mikko Hirvonen a fait une faute ce matin qui l'a contraint à l'abandon. Maintenant, il n'y a plus de pression. Cet après-midi, j'ai roulé à moitié car je ne voulais pas partir à la faute. On ne savait pas si Mikko pouvait repartir. C'était peut-être une stratégie de leur part pour nous mettre sous pression et permettre à Latvala de revenir. C'est ce qu'il a fait d'ailleurs car il n'est qu'à une seconde. On repart à zéro et on va faire tout notre possible." Olivier Quesnel, directeur de Citroën Racing: "La bataille fut courte mais d'une violence extrême. D'ailleurs, Latvala n'arrivait plus à suivre avec ce rythme. Pour moi, Mikko Hirvonen était en surrégime alors que Sebastien n'a pas voulu dépasser une certaine limite. Je suis désolé pour Mikko, mais il a été obligé d'abandonner. Ce huitième titre est une très bonne nouvelle. Ce résultat reflète l'ensemble de la saison puisque Sebastien a six victoires, Mikko seulement deux. La logique est donc respectée, même si Mikko est un très grand pilote. Sebastien sort vainqueur de ce combat. Ce titre, il a vraiment été le chercher. Pour les deux jours à venir, Sebastien ne va pas se fixer comme priorité de rouler à 100%. L'idéal, c'est qu'il soit à l'arrivée à Cardiff. La victoire dans ce rallye n'est pas une priorité." Sebastien Ogier, coéquipier de Loeb chez Citroën: "C'est toujours difficile de retrouver la motivation quand on n'a plus rien à gagner. La voiture n'avait pas subi de gros dégâts et les mécaniciens l'ont rapidement réparée hier soir. C'est tout de même appréciable de pouvoir disputer ces nouvelles spéciales en course. Cela pourra m'être utile à l'avenir." Mikko Hirvonen, pilote de l'écurie Ford: "C'était très délicat ce matin, car les conditions changeaient considérablement et j'ai perdu le contrôle de ma Ford Fiesta RS WRC dans un virage où j'arrivais trop vite. Je touche à l'arrière, et je pars en travers. L'avant de la voiture heurte un tronc d'arbre qui endommage mon radiateur. Nous n'avions pas trop de dégâts, mais le moteur n'a pas tenu sur la longue liaison qui nous ramenait jusqu'au parc d'assistance de Builth Wells. Je dois maintenant penser à l'avenir et oublier cette énorme déception." Jari-Matti Latvala, coéquipier de Mikko Hirvonen chez Ford: "J'ai attaqué dans le brouillard. Je me suis fait une grande frayeur mais ça s'est bien terminé. J'aimerais terminer cette saison par une victoire."