Loeb sans partage

  • A
  • A
Loeb sans partage
Partagez sur :

Dominateur durant tout le week-end, Sébastien Loeb a remporté ce dimanche le rallye de Catalogne, avant-dernière manche du championnat WRC. Sa victoire assure le titre constructeurs à Citroën et lui permet de compter à présent huit points d'avance sur Mikko Hirvonen. Accablé de problèmes durant le week-end, Sébastien Ogier a été contraint d'abandonner lors de l'avant-dernière spéciale. Tout se jouera donc entre Hirvonen et Loeb en Grande-Bretagne du 11 au 13 novembre.

Dominateur durant tout le week-end, Sébastien Loeb a remporté ce dimanche le rallye de Catalogne, avant-dernière manche du championnat WRC. Sa victoire assure le titre constructeurs à Citroën et lui permet de compter à présent huit points d'avance sur Mikko Hirvonen. Accablé de problèmes durant le week-end, Sébastien Ogier a été contraint d'abandonner lors de l'avant-dernière spéciale. Tout se jouera donc entre Hirvonen et Loeb en Grande-Bretagne du 11 au 13 novembre. Finie la poisse ! Après deux abandons successifs en Australie (sauvés par quatre petits points) et en Alsace (suite à une casse moteur), Sébastien Loeb a remis les pendules à l'heure ce week-end en Catalogne. Le septuple champion du monde a mis d'emblée la pression, attaquant très fort sur la terre vendredi avant de gérer parfaitement son avance samedi et dimanche, une fois la manche espagnole revenue sur asphalte. Arrivé avec trois points d'avance sur Ogier et ex-aequo avec Hirvonen, l'Alsacien n'a pas manqué l'occasion de reprendre les devants. Et alors que le Finlandais n'a jamais semblé pouvoir suivre le rythme, Ogier a lui joué de malchance. Deux crevaisons, l'une le vendredi à neuf kilomètres de l'arrivée de l'avant-dernière spéciale du jour, l'autre samedi alors qu'il espérait encore pouvoir revenir sur le podium, l'ont privé de toute chance avant qu'une casse moteur (encore une) ne mette un point final à son calvaire à deux spéciales du terme de ce rallye. Nul doute que Citroën surveillera de près ses blocs avant le RAC du 11 au 13 novembre surtout que Raikonnen a connu la même mésaventure ce week-end. Hirvonen contraint de compter sur Latvala Qu'importe se dira Loeb surtout que sa victoire permet à la firme au chevron de s'assurer un nouveau titre des constructeurs. "C'est aussi quelque chose de très important, nous avions fait quelques erreurs. Maintenant, c'est dans la poche, on va pouvoir se concentrer sur le titre des pilotes", a-t-il avoué devant les caméras d'Orange Sport. L'Alsacien a même profité de cette escapade espagnole pour décrocher un nouveau record avec un 803e temps scratch en WRC, effaçant Markku Alen des tablettes. Derrière, Hirvonen a encore souffert et dû se résoudre, comme en Alsace, à demander un coup de main à Latvala. Constant durant tout le week-end, forçant parfois Loeb à pousser dans ses retranchements, le Finlandais a été contraint de jouer le bon petit soldat, écopant exprès d'une pénalité de deux minutes en fin d'épreuve pour laisser la seconde marche à son coéquipier. Loeb assurant le petit point de la troisième place de la Power Stage derrière les deux Mini, l'Alsacien compte huit points d'avance sur Hirvonen avant le RAC. Une ultime manche piégeuse où se jouera le titre des pilotes. Si Loeb devra confirmer, il faudra toutefois un tout autre Mikko Hirvonen pour l'empêcher de coiffer une huitième couronne mondiale.