Loeb Racing rêve du Mans

  • A
  • A
Loeb Racing rêve du Mans
Partagez sur :

Un nouveau pas en avant. Sébastien Loeb Racing, fondée par Sébastien Loeb et Dominique Heintz, continue sa croissance. L'écurie a présenté ses premiers atours ainsi que ses premiers défis ce jeudi à Haguenau. Un symbole fort pour deux Alsaciens ravis de monter une équipe qu'ils espèrent capable de participer aux 24 heures du Mans en 2013 ou 2014. D'ici là, ce sera la Porsche Matmut Carrera Cup et les Le Mans Series en Europe.

Un nouveau pas en avant. Sébastien Loeb Racing, fondée par Sébastien Loeb et Dominique Heintz, continue sa croissance. L'écurie a présenté ses premiers atours ainsi que ses premiers défis ce jeudi à Haguenau. Un symbole fort pour deux Alsaciens ravis de monter une équipe qu'ils espèrent capable de participer aux 24 heures du Mans en 2013 ou 2014. D'ici là, ce sera la Porsche Matmut Carrera Cup et les Le Mans Series en Europe. "De jour en jour, notre projet est de plus en plus concret. Cette présentation est un nouveau pas en avant vers les débuts en compétition du team. C'est une étape charnière : nous avons présenté à la fois nos ambitions, notre programme et nos premiers partenaires. Nous sommes lancés !" A peine le huitième titre de champion du monde des rallyes en poche que Sébastien Loeb s'attèle déjà à un autre projet. Avec Dominique Heintz, il avait dernièrement annoncé la création d'une équipe. Les deux hommes ont franchi une nouvelle étape en révélant les contours d'un projet qui sera déjà très concret en 2012. Le programme auquel fait référence Sébastien Loeb sera double dès la saison prochaine. L'équipe alignera deux Porsche 997 GT3 Cup en Porsche Matmut Carrera Cup sur le scène hexagonale tandis qu'au niveau européen le team Sébastien Loeb Racing sera présent en European Le Mans Series, dans la catégorie LMPC (Le Mans Prototype Challenge), réservée aux Formula Le Mans. L'idée étant de participer par ailleurs lors de la journée test des 24 heures du Mans. Car c'est bien là, le véritable objectif à moyen terme de l'écurie. Aux 24 Heures du Mans en 2014 ? "Clairement, Le Mans est notre objectif. C'est une course qui fait rêver, un mythe qui représente un défi colossal. Pour le relever d'ici 2013, nous devons poser des bases sérieuses. Ce sera le cas avec la Porsche Matmut Carrera Cup, une série monotype qui est un révélateur, et avec la Formula Le Mans, qui nous permettra d'acquérir de l'expérience en prototype avant un passage en LMP2", plaide Dominique Heintz. Un sentiment évidemment partagé par un Sébastien Loeb qui a participé à deux reprises à l'épreuve mancelle, terminant à la 2e place sur une Pescarolo-Judd en 2006. Si l'octuple champion du monde de rallye va mener de front les deux activités pendant les deux prochaines saisons, puisqu'il a prolongé son bail avec Citroën jusque fin 2013, il ne fait aucun doute qu'il se verrait bien dans l'une de ses voitures en 2014. "Nous rêvons d'être sur la grille de départ d'une course comme Le Mans. Mais pour atteindre un tel objectif, le team doit être très bien structuré et de qualité. C'est ce que nous allons mettre en place au fil des semaines et des mois à venir. Nous devrons franchir un à un les paliers, comme j'ai pu le faire durant ma carrière. Lancer le team aujourd'hui, c'est aussi une manière d'être prêt pour 2014. Nous travaillons déjà pour l'avenir", confirme-t-il. Les ateliers basés à Soultz-Sous-Forêts vont s'étoffer dans un premier temps avant de tourner à plein régime à l'avenir. Pour Loeb, l'aventure ne fait que commencer.