Loeb ne se fait plus d'illusions

  • A
  • A
Loeb ne se fait plus d'illusions
Partagez sur :

Handicapé par sa position d'ouvreur sur une piste particulièrement enneigée, Sébastien Loeb a déjà abandonné toutes prétentions sur la gagne, vendredi, au terme de la première étape du rallye de Suède. Relégué à 2'48 du leader Mads Ostberg, le septuple champion du monde se morfond au neuvième rang du classement général. En revanche Mikko Hirvonen, lauréat du rallye scandinave l'an dernier, est dans le coup au volant de sa nouvelle Fiesta.

Handicapé par sa position d'ouvreur sur une piste particulièrement enneigée, Sébastien Loeb a déjà abandonné toutes prétentions sur la gagne, vendredi, au terme de la première étape du rallye de Suède. Relégué à 2'48 du leader Mads Ostberg, le septuple champion du monde se morfond au neuvième rang du classement général. En revanche Mikko Hirvonen, lauréat du rallye scandinave l'an dernier, est dans le coup au volant de sa nouvelle Fiesta. Daniel Elena nous avait confié que cette première étape du rallye de Suède serait particulièrement difficile à négocier pour l'équipage n°1, sans doute ne s'attendait-il pas à un tel enfer de glace. A tout seigneur, tout honneur, son septuple champion du monde de coéquipier était invité ce vendredi à ouvrir la piste de la manche inaugurale de la saison 2011. Avec tout ce que cela comporte de réjouissances en termes de balayage... Plus qu'une DS3 flambant neuve, c'est un chasse-neige qu'il aurait fallu à Sébastien Loeb pour bien figurer dans cette première étape. "C'est vraiment inconduisible, expliquait-il ce vendredi matin, surpris par l'épaisseur de la neige collée à la route scandinave. Il n'y a aucune adhérence. Je n'ai jamais réussi à accrocher la couche dure par dessous." Un aveu d'impuissance hélas perceptible au classement général. Après sept spéciales, l'Alsacien accuse déjà 2'48 de retard sur le leader de la course... Un leader surprise puisqu'il s'agit du Norvégien Mads Ostberg, préféré à Matthew Wilson chez Stobart pour marquer des points constructeurs au côté de Henning Solberg. Une bonne pioche doublée d'une bonne voiture - la Fiesta WRC - pour un bilan de trois scratches sur cette première journée. Seul le local de l'étape Per Gunnar Andersson, vainqueur de la Super Spéciale la veille, fait aussi bien pour l'heure. Du côté des Ford officielles, cette première étape a également été profitable, Jari-Matti Latvala ayant raflé le dernier chrono malgré quelques frayeurs et Mikko Hirvonen étant en embuscade au général, à moins de 15 secondes de la tête. Dans le clan Citroën, si Sébastien Ogier a offert à la DS3 son tout premier scratch en WRC lors de l'ES6, la satisfaction du jour vient du team privé de Petter Solberg. Troisième à moins d'une minute, le Norvégien n'a sans doute pas dit son dernier mot dans ce rallye d'ouverture ! LE FILM DE LA 1ERE ETAPE: ES7: Loeb replonge Deuxième du précédent scratch, derrière Sébastien Ogier, Sébastien Loeb a lourdement rechuté dans la hiérarchie du rallye de Suède, vendredi, à l'occasion de l'ES7. Avec 1'10 perdue sur le lauréat de ce chrono, le Finlandais Jari-Matti Latvala, l'Alsacien est retombé au neuvième rang du classement général, terminant la première étape à 2'48 du leader Mads Ostberg. Mikko Hirvonen (+14"8) et Petter Solberg (+57"4) complètent le podium. ES6: Les DS3 réagissent Sébastien Ogier a remporté l'ES6 du rallye de Suède, vendredi, offrant ainsi à la DS3 son tout premier scratch en WRC. Deuxième de ce chrono, Sébastien Loeb s'est quant à lui rassuré, revenant en septième position au classement général. A 2'00 tout de même d'un Mads Ostberg qui mène toujours la danse avec un peu moins de 30 secondes d'avance sur Mikko Hirvonen. ES5: Ostberg-Andersson, le ticket gagnant Crédités de deux scratches chacun au terme de la première matinée du rallye de Suède, Mads Ostberg et Per Gunnar Andersson ont signé de concert le meilleur chrono de l'ES5, ce vendredi après-midi, le premier confirmant ainsi sa première place au classement général, avec 32"8 d'avance sur Mikko Hirvonen. Huitième à 24"4 sur cette spéciale de reprise, Sébastien Loeb reste en neuvième position, à 2'11 désormais. ES4: Loeb et Ogier s'enfoncent Respectivement relégués à 37"6 et 50"8 d'un Mads Ostberg qui a profité de l'ES4 du rallye de Suède pour conforter son leadership, Sébastien Loeb et Sébastien Ogier accusent un retard pour le moins conséquent à mi-parcours de la première étape. Les deux hommes pointent en 9e et 8e positions au classement général, avec un passif de 1'35 et 1'46. Mikko Hirvonen et Petter Solberg, en bons Scandinaves, sont mieux placés puisqu'ils n'accusent que 24"8 et 45"6 de retard sur Ostberg. ES3: Andersson et Ostberg confirment Vainqueur de la Super spéciale inaugurale la veille, Per Gunnar Andersson s'est adjugé l'ES3 du rallye de Suède, vendredi matin, avec une seconde d'avance sur le leader Mads Ostberg. Auteur du quatrième temps de ce scratch, derrière Sébastien Ogier, Mikko Hirvonen reste deuxième au classement général, à 9 secondes de la tête. Sébastien Loeb perd encore 28 secondes pour se retrouver huitième à 1'09. ES2: Loeb déjà loin Mads Ostberg a remporté vendredi matin la 2e spéciale du rallye de Suède, prenant le meilleur sur les Fiesta officielles de Mikko Hirvonen et Jari-Matti Latvala. En position d'ouvreur dans cette première étape de la manche inaugurale de la saison 2011, Sébastien Loeb a lui perdu plus de 42 secondes dans la bataille. L'Alsacien pointe en 6e position au classement général, juste derrière son coéquipier Sébastien Ogier qui accuse 36 secondes de retard sur Mikko Hirvonen notamment. ES1: Andersson créé la surprise, Loeb 5e De la tempête de neige a émergé Per Gunnar Andersson. Le pilote suédois a remporté à la surprise générale la première spéciale du rallye de Suède, manche inaugurale du championnat WRC 2011, à Karlstad (1.9 km). Au volant de sa Ford Fiesta privée, Andersson s'est le mieux accommodé des conditions météos pour finalement devancer Jari-Matti Latvala (+0"6) et Petter Solberg (+0"9). Chez Citroën, Sébastien Loeb, 5e à 1"1 d'Andersson, a pris un petit avantage sur Sébastien Ogier (7e, +2"3). Suite du rallye vendredi matin.