Loeb, c'est quasiment fait !

  • A
  • A
Loeb, c'est quasiment fait !
Partagez sur :

Il n'y a déjà plus de suspense sur le RAC ! Sauf accident ou avarie mécanique, Sébastien Loeb coiffera dimanche sa huitième couronne mondiale d'affilée. Son dernier rival au championnat du monde des rallyes 2011, Mikko Hirvonen, est parti ce vendredi à la faute, endommageant sa Fiesta et perdant près de quatre minutes dans l'ES7, avant d'abandonner lors de la liaison...

Il n'y a déjà plus de suspense sur le RAC ! Sauf accident ou avarie mécanique, Sébastien Loeb coiffera dimanche sa huitième couronne mondiale d'affilée. Son dernier rival au championnat du monde des rallyes 2011, Mikko Hirvonen, est parti ce vendredi à la faute, endommageant sa Fiesta et perdant près de quatre minutes dans l'ES7, avant d'abandonner lors de la liaison... Le huitième titre mondial de Sébastien Loeb s'est nettement précisé ce vendredi matin. Alors qu'il venait de prendre la tête du rallye de Grande-Bretagne, dernière manche de la saison 2011, Mikko Hirvonen est manifestement parti à la faute dans l'ES7, endommageant une roue arrière et le radiateur de sa Fiesta. Contraint à l'arrêt et reparti tant bien que mal, le Finlandais a perdu 3'52 dans l'affaire, relégué d'autant au classement général par rapport à la position de leader de Loeb. Sauf accident, l'Alsacien a désormais le champ libre pour coiffer sa huitième couronne de rang. C'est au kilomètre 10 de la septième spéciale du jour que le concurrent ultime du Français a dû stopper sa Ford, durant 1'46, ramenant ensuite au ralenti son véhicule endommagé jusqu'au parc d'assistance. La liaison qui s'en est suivie, d'une centaine de kilomètres, a néanmoins eu raison de la mécanique britannique en surchauffe. Son grand rival ainsi écarté, Sébastien Loeb peut désormais gérer à sa convenance sa course. Hirvonen littéralement décroché, la deuxième place de Jari-Matti Latvala, à 17"7 du sommet, apparaît anecdotique. Sauf accident, l'Alsacien coiffera bien sa huitième couronne de rang à l'issue du week-end. Bien sûr, Mikko Hirvonen repartira à l'assaut des routes galloises samedi, mais en SuperRally, après avoir écopé d'une pénalité de cinq minutes pour chacune des spéciales manquées, soit 20 minutes au total. De fait, même en cas d'abandon de Loeb, la cinquième place qui suffirait alors au bonheur du protégé de Malcolm Wilson semble à cette heure inaccessible. Si bien que l'intéressé ne se fait guère plus d'illusions: "Mes rêves de titre sont morts, confesse-t-il, relayé sur le site officiel du WRC. Je dois remercier toute l'équipe pour les gros efforts accomplis. Malheureusement, nous devons déjà nous tourner vers la saison prochaine et voir ce que nous pouvons réaliser dans le futur." Sébastien Loeb, lui, ne crie pas victoire: "Tout est encore possible. Mais la situation se décante dans le bon sens..."