Llorente, le Barça dans la peau

  • A
  • A
Llorente, le Barça dans la peau
Partagez sur :

Il est actuellement l'attaquant le plus convoité de la Liga. Grand, athlétique, Fernando Llorente, 25 ans, a tapé dans l'oeil des recruteurs de clubs de Premier League mais aussi du Real Madrid. Sauf que le buteur de l'Athletic Bilbao, lui, préfère le Barça. Cela tombe bien, les Basques se déplacent au Camp Nou dimanche soir pour la 24e journée de Liga.

Il est actuellement l'attaquant le plus convoité de la Liga. Grand, athlétique, Fernando Llorente, 25 ans, a tapé dans l'oeil des recruteurs de clubs de Premier League mais aussi du Real Madrid. Sauf que le buteur de l'Athletic Bilbao, lui, préfère le Barça. Cela tombe bien, les Basques se déplacent au Camp Nou dimanche soir pour la 24e journée de Liga. Avec son mètre quatre-vingt-treize et ses 88 kilos, Fernando Llorente ne passe pas inaperçu lorsqu'il évolue avec la sélection espagnole, au milieu des Silva, Xavi ou Fabregas. L'attaquant de l'Athletic Bilbao possède un profil assez rare de l'autre côté des Pyrénées, et ce n'est pas une surprise de le voir convoité par des clubs anglais (Liverpool, Tottenham), mais aussi, et surtout, par le Real Madrid. José Mourinho en avait fait l'une de ses priorités pour pallier la blessure de Higuain avant qu'Adebayor ne soit choisi, et Ronaldo avait indiqué que Llorente serait une recrue idéale pour les Merengue. Le premier problème, c'est que son club n'est pas vendeur: "Moi président, Llorente n'ira nulle part ailleurs", a récemment déclaré le dénommé Garca Macua. Le deuxième souci, et il est de taille, c'est que le champion du monde 2010 est un inconditionnel du... Barça ! Objet d'incessantes rumeurs de transferts, Llorente ne se voit pas quitter pour le moment l'Athletic, son club formateur. Les sollicitations auraient plutôt tendance à l'amuser, pour le moment, mais l'avant-centre des Leones ne cache pas où irait sa préférence en cas de départ. "Je comprends que les gens n'aiment pas dire que je vais partir, mais c'est un signe que je fais bien mon travail. Pour l'instant, mon avenir est à Bilbao et je vais essayer d'en profiter. Nous sommes cinquièmes, nous progressons. Mais je ne vais pas mentir... J'ai grandi avec la dream team de Cruyff et quand on est petit on a tendance à supporter une équipe qui gagne. Que voulez-vous, j'ai aimé Laudrup, Romario, Stoichkov, Ronaldo...", a récemment révélé l'international espagnol sur la radio Onda Cera. Trois buts importants avec en sélection Il faut dire que Llorente possède quelques bons amis, parmi ses coéquipiers de sélection, qui évoluent à Barcelone. Puyol, Piqué, Iniesta mais aussi Xavi, dont il est très proche... Le Basque avait même fait le déplacement jusqu'en Catalogne pour fêter la victoire des Blaugranas dans le clasico (5-0) en novembre dernier. Au moins, les hommes de Pep Guardiola ne risquent pas d'ignorer la valeur du buteur de l'Athletic Bilbao, qu'ils affrontent dimanche soir pour la 24e journée de Liga. Mais il est de toute manière impossible de passer à côté de cet attaquant qui, à 25 ans, réalise la meilleure saison de sa carrière. Auteur de 13 buts depuis le début du championnat, à une unité de son meilleur total datant de la saison passée, Llorente bénéficie également d'une place grandissante en équipe nationale. Son doublé, de la tête, contre la Lituanie (3-1) en éliminatoires de l'Euro 2012, ou son but victorieux contre l'Ecosse (3-2), toujours de la tête, en attestent. Mais, comme le dit le très respecté Michael Laudrup, entraîneur de Majorque, "Llorente est un excellent avant-centre, pas qu'un bon joueur de tête. Il est techniquement très fort, et peut vous poser beaucoup de problèmes dans la surface de réparation". Et il pourrait le prouver à nouveau dimanche soir, au Camp Nou.